Archives pour la catégorie MOYEN-ORIENT

Les États-Unis : véritable chef d’orchestre des terroristes

C’est en se pointant en personne sur la tribune de la salle « Maitre des Martyrs » au cœur de la banlieue sud du Liban, au sein d’une foule passionnée qui semblait attendre son apparition en chair et en os, que le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, a prononcé son discours politique, le 2éme durant cette décade d’Achoura…. <img src="photo.jpg" alt="Hassan Nasrallah"/>Commentant la montée de la mouvance takfiriste (les groupes terroristes) au Moyen-Orient, laquelle alimente ses innombrables foyers de tensions et de guerres meurtrières qui se voulaient être sectaires, son éminence l’a attribuée principalement aux USA qui se servent d’elle, comme de tous les acteurs régionaux, arabes et musulmans. Le but final étant, d’après lui, de soumettre les États récalcitrants qui aspirent à être indépendants, souverains, maitres de leurs sorts et de leur destin. «Les guerres dans la région sont dirigées par les États-Unis qui à eux seuls rythment sa cadence», a-t-il déploré, révolté. « C’est parce que la Syrie, l’Irak, le Yémen, l’Iran veulent être indépendants et décider librement de leur sort, à la lumière des intérêts de leurs peuples, que les États-Unis ont lâchés les takfiristes (terroristes soutenu par les États Occidentaux, le gouvernement turc, les dictatures arabes inféodés etc….), déclenchant ainsi des guerres, tout en leurs imposants des sanctions, des embargos etc….. Leur objectif est de les soumettre à leur volonté», a-t-il poursuivi. <img src="photo.jpg" alt="USA"/> Selon lui, les USA, qui sont les héritiers de l’ère de la colonisation, veulent imposer leur hégémonie et leur suprématie dans cette région comme dans le monde entier, et veulent décider de tout : « nos politiques, nos économies, nos cultures, le prix de nos ressources, de notre pétrole et gaz…« , entre autre. «Seulement dans les apparences nos richesses sont entre le mains des dirigeants arabes mais en réalité, ces dirigeants sont tellement impuissants qu’ils ne peuvent même pas décider du prix des hydrocarbures», a-t-il lancé ironiquement. Quand aux pays qui refusent la soumission et résistent, ils seront en proie à la vengeance des USA, à leurs guerres, sanctions, embargos…

Concernant la République Islamique d’Iran, Sayed Nasrallah a assuré que ce sont les USA qui ont fabriqué le mensonge qu’elle veut confectionner un programme nucléaire militaire. Il l’ont fait avaler au monde entier (via les Médias Menteurs) puis l’ont soumis aux instances internationales, pour imposer des sanctions contre ce pays et tout son peuple. Quant à l’ennemi israélien, il n’est, selon lui, qu’un outil régional dans le projet des États-Unis, raison pour laquelle, cette entité criminelle jouit de son soutien infaillible. <img src="photo.jpg" alt="sioniste"/>Sayed Nasrallah estime que les États-Unis ont voulu à tout prix transformer les guerres qui émaillent la région en un affrontement entre sunnites et chiites, «mais ils ont échoué et ce grâce aux efforts sincères et honnêtes de nombreux ulémas sunnites », dans le monde Arabe et musulman. Selon  son éminence, cette bataille porte des similitudes avec celle que l’Imam Hussein avait menée, lorsqu’il a été amené à faire le choix entre la soumission et l’humiliation d’une part, et la mort et la guerre de l’autre. Pas question pour l’Axe de la Résistance Islamique de se plier face à cette bataille. <img src="photo.jpg" alt="Hezbollah"/>«Ceux qui misent sur notre fatigue et notre repli, nous leur disons que nous avons une forte croyance en cette bataille, et nous allons y faire part de toutes nos forces, et nous allons y triompher aussi », a-t-il juré. En sortant, la foule des fidèles de la commémoration d’Achoura (Irak) ont scandés : «Á mort les USA» et «Nous ne serons point humiliés», reprenant en chœur le slogan de l’Imam Hussein, à Achoura, devenu l’emblème de toutes les batailles que le Hezbollah a menées.

Ci-dessous les idées principales du discours de Sayed Nasrallah :

Au Nom de Dieu, le tout Clément, le tout Miséricordieux

En cette 9ème nuit de la commémoration d’Achoura, je voudrais tout d’abord  remercier tous les frères et sœurs qui ont contribué pour faire réussir ces rencontres (majlis) ici et partout ailleurs, ou qui ont contribué à  leur organisation et leur gestion, ainsi que les ulémas (savants) qui ont y ont fait part, soit par leurs prêches, soit en rapportant le conte épique, soit en chantonnant les « radoud », dans le but de consolider cette commémoration. Merci à l’armée libanaise et à toutes les institutions sécuritaires pour les efforts qu’ils ont déployés durant ces nuits pour garantir la sécurité. Je remercie aussi tous ceux que j’ai oublié de rapporter ou de signaler.

L’imam Hussein a dit dans ses propos infaillibles : «Ne voyez-vous donc pas que le Vrai n’est point exécuté et le Faux n’est point dénigré ». Il s’adressait aux élites et par derrière à toute la nation Islamique, dans toutes ses  générations, tout au long de l’histoire. Et d’ajouter : «Que le croyant réclame la rencontre de Dieu dans le Vrai. Je ne vois en la mort que bonheur et la vie avec les oppresseurs que malheur». Cette école est celle de l’Imam Hussein, celle qui nous enseigne la fierté, la fidélité, les positions à prendre, l’attachement infaillible au Vrai et d’abnégation du Faux, le sacrifice. Cette école, nous l’écoutons avec nos oreilles et nos cœurs.

Les États-Unis : hégémonie et diktat

Je voudrais rappeler certains sujets de principe afin de bien les assimiler, les admettre et préciser à leur lumière nos positions mais aussi comment se comporter avec les événements en cours dans la région et notre pays. En principe, les États-Unis, quelque soit les  administrations américaines qui se sont succédé, ainsi qu’une grande partie de l’Occident, ont des objectifs bien clairs et précis. Pour les réaliser, ils mettent au point des stratégies, des plans et des programmes étalés sur des laps de temps différents, qu’ils modifient parfois.

L’administration américaine ne se comporte pas en tant que puissance tyrannique d’une façon chaotique mais tente de réaliser ses objectifs bien déterminés, quelque soit l’étiquette du président en place. Seuls les moyens changent.… Les USA, en tant qu’héritiers des forces de l’ancienne colonisation…. ont comme but d’assoir leur hégémonie le domaine politique, économique, militaire etc… Tous les pays de notre région, les gouvernements, les peuples, les forces politiques et les élites sociales doivent être soumis et dépendants de la volonté des USA.

Ce sont les États-Unis qui décident de notre politique, de notre sécurité, de notre économie, de notre culture et de notre religion… Ils veulent que nous admettions l’Entité SIONISTE dans la région, qu’on l’accepte, sans broncher, sans s’y opposer dans le combat ni lui résister…. Tous sont appelés à se soumettre à ce diktat et celui qui ose manifester une insoumission doit s’attendre à toutes sortes de représailles : embargo, agression militaire, sanction politique et diabolisation à travers les médias inféodés. C’est le sort des gens de la volonté libre, non seulement dans le monde arabo-islamique mais partout ailleurs. <img src="photo.jpg" alt="CNN"/> img src=photo.jpg alt=George Galloway<img src="photo.jpg" alt="Carlos Aznarez"/><img src="photo.jpg" alt="Sœur Emmanuelle"/><img src="photo.jpg" alt="daech"/><img src="photo.jpg" alt="terroriste"/><img src="photo.jpg" alt="CIA"/> <img src="photo.jpg" alt="Gaza"/> Celui qui veut être libre, maitre du sort de son pays, indépendant et prendre ses décisions à la lumière de ses intérêts, il ne peut être admis par les États-Unis et doit se préparer à leur guerre.

Des dirigeants arabes impuissants

Cela constitue le principe de fond de ce qui se passe dans notre région, depuis la fin de la 1ère guerre mondiale et de la seconde guerre mondiale. Ils veulent s’accaparer le pétrole, le gaz et toutes les ressources naturelles et en disposer comme ils l’attendent. Dans l’apparence seulement, le pétrole et le gaz sont entre les mains des dirigeants arabes. Alors que dans la réalité,  ils appartiennent exclusivement aux sociétés américaines. Les gouvernements arabes et islamiques sont tellement impuissants qu’ils ne peuvent fixer leurs prix.

Quand les usa veulent asséner un coup économique à l’Iran, l’Irak, au Venezuela, à la Russie, ou n’importe quel État devant être soumis, ils ordonnent aux gouvernements arabes de baisser les prix de pétrole, quand bien même à leur insu. La décision n’est pas entre leurs mains.

Ils veulent s’accaparer la décision de nos richesses, et veulent en même temps nos marchés pour eux, pour toutes leurs marchandises, et pour leurs armes aussi. Ceux qui suivent les informations ont du constater l’ampleur des achats d’armements ces dernières années, de la part de l’Arabie saoudite, du Qatar et des EAU,  et d’autres pays. Des armements US pour la plupart, et de la France et de la Grande Bretagne en des dizaines de milliards de $ : des avions, des navires, des pièces d’artillerie, des chars (…)  qu’ils en aient besoin ou pas. Ces pays arabes se doivent d’être les marchés pour les grandes sociétés américaines d’armements et n’ont pas le choix.

Parce que ceux qui gouvernement au USA ce ne sont nullement les organisations de droits de l’homme, mais les grandes sociétés pétrolières et les grandes sociétés de l’industrie militaire. Ils ne veulent qu’assoir leur hégémonie et ils ont réussi à le faire. Et ils veulent que nous soyons leurs marchés. Ce qui importe les USA est la politique étrangère, la sécurité et le pétrole et gaz, le reste est sans grande importante

Les gouvernements arabes ne sont rien plus que des autorités d’administration locale. Qu’ils soient rois, émirs ou  président, ils ne dirigent pas des États, car les décisions en matière de politique étrangère, de guerre et de paix, des prix des hydrocarbures, des marchés économiques sont toutes entre les mains des USA

C’est la réalité de notre région aujourd’hui.

Israël : un outil dans le projet américain
Israël n’est pas le projet, c’est un outil exécutif dans le projet de l’hégémonie américano-occidental dans notre région, il assume un rôle exécutif au service de ce projet.  C’est pour cela qu’ils le défendent partout dans toutes les instances, dont le Conseil de sécurité, où le veto est interdit, et qu’ils lui fournissant l’aide financière, militaire, économique et qu’ils sont même prêts à combattre à ses côtés, le cas échéant.

Qu’adviendra-t-il à cet Israël, si les USA en arrivaient un jour à s’affaiblir, à vouloir sortir de la région, à s’occuper de leur propres affaires exclusivement pour des raisons internes ? Quel serait donc le destin de cet Israël ? Pourrait-il survivre dans notre région ? Pas du tout car cet Israël n’est qu’un outil des États-Unis.

Le peuple palestinien et les autres peuples, à leur tête les Libanais, qui ont tant souffert des agressions israéliennes, de l’occupation, des massacres, entre autre, supportent le fardeau de ce projet où Israël n’est qu’un outil. Ceux qui assument, en premier, la responsabilité de tous les crimes de l’occupant sioniste à travers ses massacres, sa colonisations et tout ce qu’il commet comme injustice aujourd’hui, dans la bande de Gaza, en Cisjordanie, à al-Quds (le dôme du Rocher) et l’intérieur de la Palestine occupée sont avant tout les États-Unis (et l’Administration US actuelle, et toutes les autres précédentes qui se sont succédées)…

L’interdiction d’être un État indépendant

Aussi, dans le cadre de ce projet d’hégémonie , il n’est pas permis qu’un État arabe ou islamique, soit puissant, de sorte qu’il puisse être indépendant, au décisions indépendantes, qui prend en considération les intérêts de son peuple, qui  exploite ses propres ressources économiques et puisse se développer en technologie, en sciences, en culture, en administration… C’est strictement interdit dans le projet d’hégémonie américaine.

Que ce soit l’Égypte, ou le Pakistan, que ce soit les sunnites ou les chiites, les chrétiens ou les musulmans. C’est interdit sans aucune distinction de religion. Il est également interdit à tout État de vouloir être libre, puissant, capable et influent dans son entourage. Sinon, il doit s’apprêter à faire l’objet d’une guerre directe ou par procuration, comme ce qui s’est passé avec l’Iran, via la guerre déclenchée par le dictateur Saddam hussein, ou en alimentant les scissions internes après les avoir créés, dans les médias, en politique, financièrement …

Mêmes les amis des USA, leurs alliés, ceux qui ont une culture occidentale, il leur est interdit d’être puissants parce que les USA veulent seulement des sujets, des soumis. Les États-Unis ne veulent pas d’amis qui pourraient les déranger parfois.

La duplicité des USA

Parmi les principes ce dont parlent les usa, tout ce brouhaha avec lequel ils emplissent les médias, sur la démocratie, les libertés des peuples, les élections, les droits de l’homme, les organisations non gouvernementales, la lutte contre la corruption.

Tout cela de la part des Américains n’est que des paroles vides  de leurs sens. Je vais vous en donner des preuves. Dans les faits, sans donner des noms que vous allez tous deviner.

Combien de gouvernements et de régimes dans la région, le monde et le Tiers-monde, lesquels constituent les pires tyrannies, sont ils parrainés, soutenus et défendus par les USA ? Leurs paroles sont vides de tout sens, ce sont des mensonges trompeurs et de la perfidie. Lorsque les usa réclament la démocratie, les élections, les droits de l’homme partout dans le monde, nous serons amenés à les croire. Mais jamais quand ils soutiennent les pires dictatures dans la région, les pires régimes corrompus, et ceux qui violent leur plus les droits de l’homme.

Les États-Unis soutiennent des pays où il n’y a ni élection, ni constitution, ni relaie du pouvoir, et ne supportent même pas une toute petite marge de liberté sur internet, laquelle est condamnée à une centaine de coups de fouets.

Lorsque les USA soutiennent ce genre de régime, cela veut dire que toutes  ces paroles sur la démocratie, les élections (etc…) ne sont que des mensonges et des fourberies. Hélas, certains peuples dans la région sont trompés et d’autres ont la prédisposition à être trompés

Croyez vous que les usa avec leurs flottes, leurs armées et leur arsenal nucléaire sont une association de bienfaisance pour la promotion de la démocratie dans le monde, et qu’ils veulent seulement changer un régime avec lequel ils ont des problèmes, seulement pour que les gens votent leur président , et choisissent leur régime en toute liberté ?!

Seuls les peuples, les mouvements, les gouvernements non soumis a l’hégémonie us sont ceux dont on ouvre les dossiers : sur la démocratie, sur les élections, sur les gouvernements élus, sur les modifications constitutionnelles, sur les droits de l’homme…

N’importe quel gouvernement, voire mouvement dans le monde, peut être sujet à leurs sanctions (…) Ils font tout ceci pour soumettre les États qui ont refusent l’hégémonie us. Ils leur infligent des guerres, des sanctions, l’embargo, les harcèlent sur des dossiers sans fins. Quant aux États qui leur sont déjà soumis,  qui sont leurs alliés, et qui devraient avoir des élections, le relai du  pouvoir, de la liberté de la presse,… On ne voit rien de cela chez eux.

Ceux qui disent que les USA sont autrement devraient nous donner des preuves et non nous induire en erreur et nous leurrer.

Les mensonges des États-Unis sur le nucléaire iranien

Dans les dernières années, depuis 13 ans à peu près, il y a le programme nucléaire iranien. Comment les USA se sont-ils comportés avec ce dossier ?

Quand les Américains veulent attaquer un pays ou un peuple, ils fabriquent un mensonge, le font propager dans le monde, via les Médias Menteurs, puis mobilisent les pays derrière eux. Que ce mensonge provoque  des guerres, la mort de millions d’innocents,  n’a aucune importance pour eux. L’essentiel est de faire soumettre les dirigeants et le peuple de ce pays. <img src="photo.jpg" alt="USA"/>Il y a eu les négociations. Les Américains et avec eux les Israéliens ont dit que l’Iran veut fabriquer une arme nucléaire et veut développer de la technologie militaire nucléaire et ils ont prétendu qu’il en a déjà fabrique une, ont appelé à des sanctions et un embargo. Un mensonge qui perdure depuis 13 ans, nuisant au peuple iranien et aux peuples et économies des autres pays ayant des relations économiques avec l’Iran et qui a risqué de causer une guerre régionale. Et tous ceux qui sont avec eux sont amenés à suivre le pas à la lettre : les médias arabes, les journalistes et les gouvernements ont cru ce mensonge.

Hélas, en raison du complexe d’infériorité du monde arabe et de son mépris pour soi, certains arabes sont plus loyalistes plus que les américains. Quant ils ont vu que l’Iran n’a pas capitulé, a continué de développer son programme, tout en sachant que le choix militaire est difficile et les sanctions se sont avérées être inefficaces et ils ont décidé de s’entendre avec lui.

Hier, Vladimir Poutine, président d’une grande puissance, a dit que les États-Unis nous ont trompés. En fait, il s’est avéré qu’il n’y a jamais eu de programme militaire nucléaire iranien. Le monde entier, y compris les Instances Internationales, à donc, une nouvelle fois, été dupé par l’Oncle Sam. Pour parvenir à faire plier la République Islamique d’Iran, les États-Unis n’ont pas hésité un instant à créer de gros mensonges, qu’ils ont ensuite véhiculés, sans aucune gêne, aux 6 milliards d’habitants.

Tout  le problème avec l’Iran, c’est qu’il veut être un État libre et indépendant. Les dirigeants de la République Islamique d’Iran veulent disposer, librement et indépendamment, de leurs ressources, préserver les intérêts de son peuple et sa dignité. Or, ceci, les États-Unis n’en veulent pas. Raison pour laquelle, nous devons être prudents et bien comprendre ce qui se passe.

Une nouvelle guerre US… de soumission

Où sommes-nous arrivés après les dernières évolutions dans la région ?  Les défaites infligées à Israël, depuis les années 80, puis leur retrait forcé du Liban en l’an 2000, leur retrait de Gaza, sans oublier la guerre de juillet 2006. Il y a aussi les défaites US en Afghanistan et en Irak, qui est bel et bien une grande victoire contre l’occupant et c’est un drame en soi dans notre monde arabe de ne pas fêter nos victoires, car en Irak un peuple et une résistance héroïque sont parvenu à vaincre l’envahisseur américain (…)

Après les défaites israéliennes et les défaites américaines en Irak et Afghanistan, et les évolutions du printemps arabe, les États-Unis se sont lancés de nouveau dans une nouvelle guerre. Cette guerre-là, nous devons la comprendre plus que jamais.

Là aussi, je vous dis, après une lecture profonde et avec des preuves à l’appui, qu’il s’agit d’une guerre américaine contre tous ceux qui refusent l’hégémonie des États-Unis.

Aussi bien en Irak qu’en Syrie, où on est dans une seule guerre, mais aux formes différentes, quand des État Occidentaux, Arabes et régionaux rassemblent des dizaines de milliers de combattants takfiristes (terroristes ou mercenaires) du monde entier et leur accordent des facilités, des fonds, des denrées et des tonnes de munitions, dont des armes super sophistiquées, comme les missiles anti char TOW, à votre avis, font-ils tout ceci sans le feu vert de l’Administration américaine ? <img src="photo.jpg" alt="missile tow"/><img src="photo.jpg" alt="missile Milan"/>La réponse est jamais. C’est un projet américain à l’origine, dans lequel sont à la besogne les saoudiens, d’autres pays arabes, la Turquie et les états occidentaux. Les USA sont le  véritable chef de cette guerre dans la région. Ce sont eux qui la soutiennent, le coordonnent, et qui rythment sa cadence. <img src="photo.jpg" alt="daech"/>En Irak aussi, qui a fourni à « daesh » (les mercenaires de la CIA) toute l’aide dont il a besoin ??? Ce sont bien entendu les USA et tous leurs alliés dans la région. Parce que les États-Unis voulaient soumettre le peuple Irakiens mais la Résistance a refusé la présence de son armée et leur hégémonie, ce qui s’est traduire, sur le terrain de l’action, par leurs expulsions manu militari de l’Irak. L’Administration américaine  veut à tout pris soumettre les irakiens aux diktats de l’Oncle Sam, les humilier et les rendre dociles.

Ils veulent leur dire que seul les États-Unis peuvent les protéger de « daesh » et cie. Par ce stratège, ils souhaitent ainsi leur imposer les règles qu’ils instaurent à leur insu, malgré eux. Ils veulent aussi fixer les prix de leur pétrole, nommer leur gouvernement, modifier leur Constitution et que le peuple Irakiens se doit de les accepter tels quels, sinon, « daesh » en fera à sa guise. C’est ce qui se passe en Irak.

La Syrie aussi doit être soumise a la volonté des États-Unis parce qu’elle s’est insurgée contre l’Oncle Sam. Ceux qui combattant en Syrie, le font au service du projet US, qu’ils le sachent ou pas, qu’ils soient laïcs ou islamistes. Cette guerre imposé vise exclusivement à soumettre la Syrie à la volonté des Etats-Unis. Pensez-vous que les USA veulent que l’Arabie contrôle la Syrie ? Non? jamais. Lorsque la guerre se terminera, et inchallah (si Dieu le veut) elle ne se terminera pas à leur avantage, ils les balaieront, (…)

Les gouvernements arabes ne sont que des instruments dans les guerres déclenchaient par l’Oncle Sam contre les Irakiens, contre les Syriens, contre l’Iran et contre le Yémen aussi. <img src="photo.jpg" alt="Yémen"/><img src="photo.jpg" alt="Barack Obama"/> <img src="photo.jpg" alt="USA"/>

La guerre entre sunnites et chiites a échoué

Il en est de même pour la guerre contre le Yémen qui se doit de rester dans le cercle de l’hégémonie US. Ils ont voulu que cette guerre soit communautaire et se transforme en guerre entre sunnites et chiites. Mais ils ont échoué grâce à la prise de conscience des peuples, et aux positions des élites, aux efforts des ulémas (savants) sunnites, sincères dans leurs devoirs; et aux forces sunnites dans le monde qui n’ont pas permis que cette guerre se glisse vers une confrontation sectaire.

Au début de la guerre du Yémen, l’imam de la mosquée al-Haram (la Mecque, en Arabie), lequel se doit, en principe ,de prêcher pour la paix, la réconciliation et l’unité, a dit que la guerre au Yémen est une guerre contre les chiites !!! Pourquoi donc était-elle ainsi si ce n’est parce qu’ils ont exigé qu’elle en soit ainsi. Il fallait, coûte que coûte,  la transformer en une guerre confessionnelle afin que les paresseux et les armées des paresseux puissent attirer des mercenaires et de volontaires, prêts à commettre des crimes inhumains, pour qu’ils combattent à leur place. C’est la vérité !

Ce qui était exigé en Syrie, à Irak et au Yémen est d’aiguiser les sentiments des musulmans sunnites en leur disant que c’est la bataille pour combattre à la place des rois, des émirs, des gros ventres, des détenteurs des milliards et des pilleurs de peuples, et en fin de compte, les conséquences de cette guerre se doivent d’être à l’avantage des USA. C’est la vérité de la bataille actuelle. <img src="photo.jpg" alt="Ramadan"/>En ce 10eme nuit de Muharram, nous devons dire la vérité : la guerre n’est pas pour la démocratie, ni pour les élections, ni pour les droits de l’homme, ni contre la pauvreté, l’analphabétisme et les maladies.

Cette guerre menée par les USA vise à soumettre tous ceux qui ont refusé la soumission, et s’insurgent toujours contre la volonté des États-Unis. Son but est de sanctionner ceux qui ont fait avorter le projet du nouveau Moyen-Orient préconisé par Bush et Condoleza Rice, c’est-à-dire, la Résistance Islamique (Hezbollah et mouvement Amal) et tous ceux qui ont été solidaires avec ses frères d’armes au Liban, en 2006, dont la Syrie d’Assad, la Palestine de l’Intifada et l’Iran, avec sa volonté de fer et son soutien indéfectible. Ceux-là doivent payer le prix d’avoir refusé la soumission, de s’être rebeller, et de réclamer la vraie liberté, la vraie indépendance, et la vraie souveraineté.

Nous devons savoir toute la vérité sur la bataille qui est menée aujourd’hui. C’est une lutte entre 2 front : le commandant du 1er front n’est pas Abou Bakr al-Baghdadi, ni Aymane al-Zawahiri, ni Abou Mohammad al-Joulani, ni le roi Salmane Ben Abdel Aziz. Son vrai chef n’est autre que le président des USA et l’Administration américaine, qu’elle soit ripou-blicaine ou démon-crate.

Dans le deuxième front, se trouvent tous ceux qui refusent cette soumission à l’hégémonie américaine.

Comme du temps de l’Imam Hussein

Comme nos jours ressemblent ceux du passé. Qu’est ce qu’on nous propose aujourd’hui ? Soit vous vous soumettez aux USA et à leur projet ce qui inclut accepter l’Entité Sioniste et tous ses instruments et en devenant  ses sujets dociles, sinon nous déclarerons la guerre contre vous, vous imposerons des sanctions, un embargo, vous placerons sur la liste des terroriste, et dépêcherons des kamikazes vers vos mosquées, vos églises et vos écoles et vos marchés (…)

Soit la soumission, soi les conséquences de votre insoumission, de votre liberté, de votre indépendance et votre souveraineté.

N’était-ce donc pas la position dans laquelle s’était trouvée l’Imam Hussein, sa sanite famille, ses compagnons et les femmes qui l’accompagnaient, lorsqu’on les a sommés soit d’accepter Yazid , son despotisme, sa tyrannie et sa corruption, sinon ils seront  tués, décapités, et pillés et leurs femmes réduites en esclavage !

C’est ce qu’a fait l’armée de Yazid plus tard à la Médine lorsqu’elle s’est révoltée, cette ville qui est la ville du prophète, de ses compagnons, des mouhajirines et des Ansar, il lui a envoyé son armée, qui l’a saccagée, assiégée, bombardée, et incendiée et a violé ses femmes et tué leurs fils, avant de forcer les survivants à prêter allégeance, comme esclaves pour le roi et le possesseur Yazid.

L’Imam Hussein savait très bien la situation et quelle position prendre : entre la soumission et la mort, il a été intransigeant.  L’imam Hussein nous a appris à dire: ((Je jure par Dieu que je ne vois dans la mort que le bonheur, et dans la vie avec les oppresseurs que le malheur))

En cette nuit, nous avons en mémoire l’histoire et la vérité de cette bataille  pour s’en inspirer la position à prendre.

Entre les deux choix, l’imam Hussein a dit : ((ce fils d’injuste nous a poussés à  choisir entre la confrontation et l’humiliation.  Jamais nous n’acceptons l’humiliation))
Jamais nous n’acceptons l’humiliation… et nous triompherons

Face à Israël qui a toujours voulu occuper nos terres et s’y installer, tout en nous imposant ses conditions humiliantes au Liban, lorsqu’il nous a mis dans une situation où il fallait choisir entre la guerre et l’humiliation, entre la mort et l’humiliation, nous tous au Liban, les différents mouvements de résistance et leurs publics avons décidé de nous opposer à Israël et de dire à  ses menaces et ses guerres comme l’imam hussein avait dit  : entre les guerres et l’humiliation, jamais nous n’acceptons l’humiliation.

Aujourd’hui aussi, face à ce projet américano takfiriste, qui nous met entre deux choix : soit la soumission et l’humiliation soit  la guerre, il nous menace de guerre dans tous les pays des Musulmans. Pas seulement nous le Hezbollah ou les chiites, mais tous les peuples de la région, y compris les sunnites et les chrétiens et autres, lorsqu’ils nous menacent par les guerres, les suicidaires, les attentats, les voitures piégées, les pillages,…

Ns disons comme nous avons toujours dit, que notre position  – et pas seulement notre position, car au moment où nous sommes réunis ici dans cette salle,  nos chers frères moudjahidines se trouvent en Syrie, où ils combattent sur plus d’un front, avancent et résistent; d’aucuns tombent en martyre et d’autres sont blessés, aux côtés de tous ceux qui combattent sur ces fronts – nous disons et répétons avec l’imam Hussein en cette nuit, à quiconque nous menace, qu’il soit israélien, takfiriste : Jamais  nous n’acceptons l’humiliation.

En cette nuit, nous disons à l’imam Hussein ce que ses compagnons lui avaient dit lorsqu’il les avaient rassemblés, – alors qu’ils n’en restaient plus que quelques uns, assiégés et laissés pour compte- , pour leur proposer une dernière fois de s’évader si bon leur semble (( cette nuit sert de couverture. Servez-vous en pour fuir)),

Et moi aussi je vous dis ce que l’imam Hussein a souvent répété : celui qui veut partir, qu’il parte, celui qui veut s’évader, rejoindre l’ennemi qu’il le fasse.

Quant à l’Imam Hussein, il restera ici, ne se retirera pas et ne s’ébranlera jamais même face aux milliers.

Dans la nuit du Dixième d’Achoura, qu’ont dit  les compagnons de l’imam Hussein ?

Ils ont refusé de le trahir, de l’abandonner, ou de le livrer en lui disant : ((Que tu meures, et que nous restions vivants après toi ?? Aucune vie n’est bonne sans toi Hussein. Aba Abdillah,  si nous savons que nos allons être tués, brulés, disséminées dans l’air, et ressuscitées, puis tués (de nouveau), brulés,  disséminées dans l’air, et ressuscités (encore une fois), pour être tués, brulés, disséminées dans l’air, plus de mille fois , jamais nous ne te t’abandonnerons O Hussein))

Et nous aussi disons la même chose à l’imam Hussein.

Dans cette bataille contre l’ennemi sioniste ou contre le projet américano takfiriste, et qui est la bataille de la défense  de l’Islam, de ses valeurs, de sa réputation, et la bataille pour les sacro-saints des Musulmans, leur honneur et des opprimés dans cette région, nous y sommes impliqués. Jamais nous ne nous replierons.

Si d’aucuns misent sur notre fatigue, sur notre calme, ou comptent nos martyrs, – à Karbala tous sont tombés en martyre, un ou deux ont survécu-, pour ceux qui comptent nos martyrs et misent sur notre fatigue et notre repli, sachez que cette bataille, nous y croyons fortement, la menons avec sagacité, et comptons la remporter inchallah

Pas question d’y renoncer ou de se replier.

Je vous le dis franchement: celui qui se rétracte – quoique personne d’entre nous ne se rétracte- , mais supposons , celui qui l’envisage est comme celui qui abandonne Hussein la veille du dixième de Mouharram… en pleine nuit !

(Article provenant du site d’information Al Manar)

23-10-2015 – 22:26 Dernière mise à jour 24-10-2015 – 03:36

( FIN)

Le drame des migrants ou le reflet de l’hypocrisie des États Occidentaux ???

Pourquoi BFM TV, 1ère chaine d’information et de désinformation de France, a-t-elle sollicité la présence de BHL sur son plateau de télé pour commenté la photo de l’enfant syrien de 3 ans, mort sur une plage en Turquie ??? <img src="photo.jpg" alt="BHL migrant"/> Selon le ministre non officiel de la GUERRE :  » Il y a des photos qui ont cette vertu paradoxale de réveiller les opinions »!!!

Franchement, à quoi rime cette mascarade ???

Comment un fervent défenseur du SIONISME et de la GUERRE, peut-il avoir de la pitié pour un enfant syrien ??? <img src="photo.png" alt="Bernard-Henri Lévy"/><img src="photo.jpg" alt="botul"/> <img src="photo.jpg" alt="Bernard-Henri Lévy "/> On est quand même en droit de se demander où était ce CRIMINEL de BHL quand un enfant palestinien de la Bande de Gaza, pour ne citer que cet exemple, avait trouvé la mort sur une plage à cause des bombardements israéliens de juillet 2014 ??? <img src="photo.jpg" alt="Aylan Kurdi"/>      Si ce SIONISTE, assoiffé du sang Syrien après s’être rassasié de celui des Libyens, est intervenu sur BFMTV, un média complice des TERRORISTES, ce n’est certainement pas pour son amour aux valeurs universelles. Il est fort probable qu’il se trame quelque chose de très mauvais derrière cet afflue soudain de milliers de migrants. Il y a sans doute un rapport direct avec la Syrie où, il faut le rappeler, les États Occidentaux et les dictatures des pays Arabes tentent désespérément, depuis 2011, de renverser le Régime de Damas. Derrière cette obsession de vouloir se débarrasser d’Assad, quitte à détruire la Syrie, et ce ne sont pas les mercenaires envoyés sur place qui s’en priveront, se cache une ferme volonté de briser l’un des maillons de l’axe de la Résistance Islamique à israël. <img src="photo.jpg" alt="Roland Dumas"/>     Comme monsieur BOTUL est un ultra-sioniste , donc un fervent défenseur des intérêts d’israël, sa réaction doit être analysée en tenant compte de ce paramètre, sans quoi, toute compréhension de cette actualité est faussé.

En vérité, les premiers responsables du drames des migrants sont les États Occidentaux qui, non seulement, continuent de piller les richesses du continent Africains et du Moyen-Orient mais en plus, déclenchent des guerres et des conflits en Libye, en Syrie, en Irak, au Yémen….. en instrumentalisant, via leurs Services Secrets, des milliers de TERRORISTES. <img src="photo.jpg" alt="CIA"/>     Eh bien, ironie du sort ou simple hasard du calendrier, toujours est-il, le corps du malheureux enfant syrien de 3 ans a été retrouvé mort sur une plage de Turquie. À première vue, cela ne change rien à l’information principale, certes, mais à y regarder de plus près, l’essentiel se trouve dans cette partie cachée de l’iceberg. En effet, la Turquie, membre de l’OTAN, est la principale porte d’entrée des TERRORISTES en partance vers la Syrie !!! <img src="photo.jpg" alt="OTAN"/><img src="photo.jpg" alt="daech"/> <img src="photo.jpg" alt="enfant Aylan Kurdi "/>      Voilà le fond du problème et le public doit connaître la vérité mais malheureusement, les Médias Menteurs ne font qu’aborder le drame des migrants ou la question du TERRORISME sous sa forme la plus cynique, avec en toile de fond, des attaques indirect contre l’Islam. Il serait temps, pour les citoyens attachés aux principes et aux valeurs de la France, de dénoncer, de condamner et d’agir pour que cette désinformation à outrance cesse définitivement car derrière le mensonge se cache des objectifs politiques. <img src="photo.jpg" alt="Aylan Kurdi BHL"/>http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=257673&cid=19&fromval=1&frid=19&seccatid=26&s1=1#.VewQxk8TKSF.twitter

Alerte citoyen : les Médias Menteurs, au service de l’arrogance mondiale, dupent habilement l’opinion publique pour justifier la guerre voulue par l’Entité SIONISTE contre l’un des maillons de l’Axe de la Résistance Islamique, à savoir, la Syrie. Comme depuis 2011, les TERRORISTES, ou plutôt les MERCENAIRES à la solde de la CIA et du MOSSAD, envoyé sur place ne parviennent toujours pas à faire tomber le Régime de Damas, les États-Unis, l’Angleterre, israël, la France et leurs alliés inféodés ont changer de stratège. La finalité reste toujours la même, seul les moyens pour y parvenir change et cela en fonction de l’évolution de la situation sur le terrain. Les TERRORISTES, issu d’environ 80 pays sont les outils secret des Occidentaux et des Régimes rétrogrades du Moyen-Orient puisqu’ils ont attéries en Syrie en passant par la frontière sur de la Turquie, membre de l’OTAN. De plus, le seul fait de s’en prendre à l’Axe de la Résistance Islamique à israél sans dresser ses armes contre l’Occupant SIONISTE en dit long sur leurs vraixs identités. Ces CRIMINELS ne sont certainement pas musulmans, leurs crimes inhumains suffisent à eux seul pour en attestés.

    A votre avis, comment se fait-il que soudainement des milliers de migrants aient débarqués en Europe de l’est ??? Pourquoi la photo d’Aylan Kurdi, cet enfant de 3 ans retrouvé mort dans une plage de Turquie, a-t-elle été relayé en masse par les médias ??? Maintenant qu’on sait qu’elle a servi à justifier une énième agression contre la Syrie, les circonstances réelles de la mort Aylan Kurdi doivent être établi. Beaucoup de micro ont été tendu à un homme se désignant comme le pére de la victime mais comment savoir si ce qu’on nous a raconter est vrai ??? Plus de 300 enfants enfants palestiniens ont été massacrés lors de l’agression israélienne de juillet 2014 et pas un seul journaliste européen ou américains ne s’est rendu dans la Bande de Gaza pour avoir le témoignage des parents de ces jeunes victimes innocentes. La, dans l’affaire Aylan Kurdi, il est question d’un seul enfant et non pas 400. Le but ici n’est pas de faire de la surenchère mais de mettre en lumière l’hypocrisie des médias et des politiques. Leurs mobilisations est uniquement basés sur les intérêts Occidentaux, y compris ceux d’israël. Preuve qu’il ne s’agit pas d’une accusation fantaisiste, depuis 2011, plusieurs milliers de migrants sont mort en mer méditerranée et parmi eux, il y avait aussi des enfants. Pourquoi les médias n’ont pas réagit avec autant d’énergie et d’émotion pour ces nombreux victimes ??? Il n’y avait pas de reportage ou des Elus, des associations, des citoyens…. disaient qu’ils été prêt  a accuillir des migrants !!! Il n’y avait pas d’appel à la solidarité avec le cetni des images dapplaudissement quand les  citoyens en train d’applaudirent  se proposent d’ouvrir leurs maisons à ces malheureux ???  accuillir chez eux alors qu’en France, plus de 100 000 SDF, n’ont pas de toit fixe ??? , , qu’ils l’ont fait  , et Comment les Le traitement médiatique et l’ compassion autour de ces nombreuse victime n’est pas comparable à celui que nous ourtant, n l’espace de 3 ans A l’évidence, cette attitude est criminel et lestout indique qu’il s’agit d’un coup !!! est

Ils l’ont fait remarquablement pour Aylan Kurdi et les milliers de migrants qui sont arrivés, on ne sait comment, en Europe de l’est mais pour ceux qui ont débarqué en Italie, bien auparavant, nous avons eut droit à un tout autre traitement médiatique.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=258113&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1#.Ve72uiyrdx4.twitter

Front National « version Marine le Pen » vs Front National « version J-M le Pen »

 Le principe démocratique repose sur la liberté de chaque citoyen d’exprimer ses idées et ses opinions.<img src="photo.jpg" alt="said bourarach"/>     Le Front National « version Marine le Pen » n’a absolument rien à voir avec celui incarné par son père. L’une à accepter de dealer avec israël et les sionistes au point que quand un journaliste de l’Agence Info Libre, lui pose une question sur la LDJ, voila pas comment son masque est tombé.  

Quant à Jean Marie le Pen, non seulement, il parle librement de ce sujet mais en plus, quand il faut critiquer israél (une Entité criminelle qui occupe la Palestine depuis plus de 50 ans) ou la milice LDJ (dont les actions sont contraires aux Lois de la Républiques), il ne s’en prive absolument pas.

     À l’évidence, l’une incarne la liberté d’impression et l’autre la Liberté d’Expression. En août 2015, un client d’un café s’est fait remarqué par rapport à la discussion qu’il avait engagé avec le barman. Selon lui, espèce de Coullard Gilbert et d’autres sbires de son espèce ont infiltré le Front Nationale de Jean Marie Le Pen afin de l’éliminer sur le plan politique et en même temps, faire changer la ligne politique de son parti. <img src="photo.jpg" alt="Gilbert Collard"/>     Le résultat, vous en conviendrez, est patent. Depuis quelque temps, le Front National, version Marine Le Pen, a adopté une attitude de plus en plus radicale mais indirect, à l’encontre de l’Islam et des musulmans. Cette radicalité repose essentiellement sur une lecture biaisée de l’actualité du TERRORISME mais aussi autour de la viande Hallal, ou règne une grande hypocrisie. (ceux qui la contrôlent et la distribue dans le marché, voir l’imposent dans les cantines, ne sont même pas musulmans).

     Par contre, l’occupant israélien, les SIONISTES de la LDJ, la viande Casher……, eux, bénéficient d’une totale indulgence !!! <img src="photo.jpg" alt="Général de Gaulle"/>      À l’évidence, quiconque prétend être un Républicain, donc attaché aux PRINCIPES et aux VALEURS de la France, mais qui dans la pratique collabore avec un OCCUPANT sanguinaire où ses milices, fait œuvre d’une grande TRAHISON.

Commentaire posté sur Facebook, le 20 août 2015 :

  On peut affirmer avec certitude que le Marché de la viande « halal » n’est pas géré, ni contrôler, par les musulmans. Et dire que Marine le Pen, au lendemain d’un reportage diffusé sur Envoyé Spécial, en février 2012, où au menu il était question de viande « halal »présent dans les plats de cantines scolaires etc…., avait tapé du poing sur la table en criant au scandale. En vérité, le vrai scandale c’est de s’en prendre systématiquement à l’Islam, à travers la question légitime de la viande « halal », tout en se gardant de dénoncer ceux qui, en secret, contrôlent ce Marché ou l’imposent aux cantines scolaires, avec la bénédiction du Ministère de l’Éducation Nationale, svp.

  En résumé, Envoyé Spécial a menti au public en proposant un sujet sur la viande « halal » sans même expliquer aux téléspectateurs qui sont les vrais acteurs de ce marché. Quant à Marine le Pen, fidèle à son image de démarque et sa totale soumission à un lobby criminel (dont les actions sont contraires aux Lois de la République), mis à part exprimer sa colère devant un parterre de journalistes de la presse écrite et parlée,  souvent bienveillants, ce qui n’est certainement pas un hasard, la vérité, c’est qu’elle ne dénonce jamais les vrais pyromanes. Cela signifie, très clairement, qu’elle ment à tous les Français et en premier lieu, à ses propres adhérents. <img src="photo.jpg" alt="Le Pen viande Halal"/>     Cette attitude, on l’observe aussi quand elle aborde le sujet du terrorisme Dés lors qu’un attentat se produit sur notre territoire, Marine Le Pen, à l’exemple des Médias Menteurs, tire plus vite que son ombre. Elle condamne facilement l’action terroriste, ce qui est le minimum, puis décharge sa haine contre l’islamisme !!! Çà n’a vraiment pas de sens car quand israël commet ses crimes de masse, personne ne désigne le Judaïsme comme une menace. Même les musulmans ne s’y emploi pas car ils savent parfaitement faire la différence entre le SIONISME et la religion Juive. Le problème n’est pas le Judaïsme ni l’Islamisme mais essentiellement les SIONISTES et les TERRORISTES qui se servent de la religion comme un simple paravent.

     La patronne du Front National ne peut l’ignorer tout comme elle est parfaitement informée que terroristes sanguinaires sont les créatures des Services Secrets, qui les instrumentalisent à des fins politiques. C’est donc la CIA, le MI6, le MOSSAD…. et les dictatures des pays Arabes, inféodées, qu’il faudrait dénoncer et condamner en priorité madame Le Pen au lieu de vous en prendre lâchement à l’Islam. Comme Marine Le Pen ne le fait pas, alors qu’en vérité, un responsable politique, attaché aux valeurs et aux principes de la France, doit toujours montrer le bon exemple, c’est bien la preuve que cette femme fait partie du club privé des vraies hypocrites.

     Par exemple, lors de son discourt d’entrée à Brachay (Haute-Marne), le 29 août 2015, elle a réclamé d’arrêté net la construction de toutes les mosquées afin de vérifier la provenance des sources de financement !!! Pourquoi pas mais pour cela, ne devrait-elle pas commencer par dialoguer avec les principaux concernés ? Madame Le Pen l’ignore peut-être mais nombreux parmi les musulmans de France refusent l’argent politisé des Monarchies du Golf. C’est tout le contraire de la Mosquée de Paris et d’autres lieux de cultes, qui eux reçoivent de l’argent de l’Étranger. Très souvent, leurs recteurs ou leurs présidents sont des amis de la Droite et de la Gauche !!! encore, le problème n’est pas l’Islam mais des individus politisés, qu’on maintient coûte que coûte en place de manière à ce que la communauté musulmane ne soit pas libre et indépendant.

Voilà les enjeux cachés. On peut citer un autre exemple, en matière d’argent, avec le Qatar. Marine Le Pen sait parfaitement que ce petit État, riche en hydrocarbure soutient les TERRORISTES  mais a-t-elle au moins condamné ouvertement ce pays ??? S’est-elle opposé au rachat du Paris Saint-Germain ??? En tout cas, lors de son discours à Brachay, la Mosquée de Paris, l’Arabie Saoudite et le Qatar Saint-Germain ne figuraient pas à son menu !!!

http://stopmensonges.com/marine-le-pen-mise-hors-jeu-par-journaliste-de-lagence-info-libre/ via @stopmensonges

 

Le Parisien, le bon Hollande et le méchant Assad

En 1

     Le site internet « leparisien.fr » a publié, le jeudi 5 mars 2015, un article dans lequel il était question de la réaction du Président de la République à l’égard de Bachar Al Assad, pour qui, le personnage ne représente pas un interlocuteur crédible. <img src="photo.jpg" alt="Bachar Al Assad"/>      http://www.leparisien.fr/politique/hollande-bachar-al-assad-n-est-pas-un-interlocuteur-credible-05-03-2015-4578049.php

     Ce n’est pas la première fois qu’Hollande s’en prend sévèrement au Président syrien et il arrive aussi de voir d’autres personnalités du monde politique, médiatique, intellectuelle etc…..lui emboiter le pas. Par exemple, Laurent Fabius, le « sir » patron de la diplomatie française a été invité à l’émission de Jean-Jacques Bourdin, sur BFM TV, le 2 mars 2015 et a carrément accusé Bachar Al Assad, d’être de collusion avec les TERRORISTES !!! Sir Fabius n’a donné aucun argument pour étayer ses propos et s’est bien gardé de citer les pays par où transitent des milliers de TERRORISTES. Il y avait des questions importantes à poser durant cet entretien et elles seront évoquées au fur et à mesure mais ce qu’il faut retenir ici, c’est qu’à aucun moment, elles n’ont été abordé par sir Bourdin ???  <img src="photo.jpg" alt="Laurent Fabius et Jean-Jacques Bourdin"/>http://french.irib.ir/info/international/item/361226-syrie-fabius-laisse-%C3%A9clater-sa-col%C3%A8re

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/laurent-fabius-face-a-jean-jacques-bourdin-en-direct-458283.html    

     Qu’il s’agisse du journal Le Parisien, de BFM TV, de France Info etc…, rares sont les occasions de voir des journalistes critiquer les choix du Gouvernement ou de les dénoncer, en particulier lorsqu’il est question de la Syrie, du TERRORISME, d’israël, de la Palestine, de l’Iran etc… En clair, certaines actualités ne font pas l’objet d’une couverture médiatique indépendante, impartiale et objective mais suivent plutôt une ligne politique dictée par l’Élysée. Beaucoup de citoyens l’ont constaté et s’expriment librement sur ces sujets, via les réseaux sociaux. Il faut donc arrêté de les considérer comme des consommateurs, justes bons à consommés de l’information et de la désinformation. Mentir à des millions de personnes est un  crime, qui probablement, a vocation d’en caché d’autres.<img src="photo.jpg" alt="Harold Hyman"/>En 2

     Comme le journal Le Parisien a été de nouveau complaisant à l’égard de la politique étrangère du Gouvernement alors qu’en vérité, elle devrait faire l’objet d’une analyse critique, d’autant que les TERRORISTES présents en Syrie ou au Nigeria possèdent des armes de fabrication française, cela méritait bien une réaction.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/347938-80-des-armes-fran%C3%A7aises-aux-mains-d-al-nosra

http://french.irib.ir/info/item/361615-boko-haram-40-des-armes-saisies-sont-de-fabrication-fran%C3%A7aise

      J’ai donc posté un commentaire sur le site « leparisien.fr » et dès le lendemain, c-à-d, le 5 mars 2015, j’ai pu constater qu’il avait bien été validé. Malgré une réaction très critique à l’encontre du journal et de ses confrères, mon observation n’a pas été censuré. Si j’avais été vraiment malhonnête, je ne l’aurai pas précisé mais comme il n’y a pas eu d’entrave à la Liberté d’Expression, il faut savoir être reconnaissance envers tous ceux qui relayent l’information ou les réactions du public, en toutes honnêtetés. Ah, si seulement tous les médias en faisaient autant avec les personnalités dont l’opinion est bien différente de tous ceux qu’ont à l’habitude d’entendre à la télé et à la radio ou de lire dans les journaux ??? Malheureusement, en cette année 2015, la Liberté d’Expression continu de resplendir sous le reflet de la Liberté d’Impression.

En 3

     Voici maintenant, ci-dessous, la copie de mon commentaire, qui en principe, est toujours accessible sur le site du Parisien. Si je le précise, c’est uniquement pour une question de transparence et rien d’autre.

     Le Président de la République, son ministre des Affaires étrangères pour ne citez qu’eux, mentent au peuple français quand ils s’expriment sur la Syrie, ça c’est une certitude.

     Déjà, les milliers de TERRORISTES envoyés sur le territoire syrien sont issus de plus de 80 nationalités, occidentaux compris, et en plus, ont transité par la Turquie, pays membre de l’OTAN. Et on ose dire que Bachar Al Asad et les TERRORISTES sont les 2 faces d’une même pièce ??? Cette explication, trop simpliste, n’a vraiment aucun sens et en étudiant la question d’un peu plus près, ce mensonge arrange principalement des États, qui eux, sont les principaux sponsors des TERRORISTES.

     Ensuite, plus de 80% des armes envoyées par la France au soi-disant « combattant de l’armée syrienne libre », se sont retrouvé entre les mains des TERRORISTES !!! Que signifie donc cette mascarade ??? Aussi, les TERRORISTES d’Al Nosra, présent en masse dans la région du Golan, se font soigner par des soldats israéliens, depuis des hôpitaux de campagne mis tout spécialement à leurs dispositions !!! Ils reçoivent même la visite d’officiels israéliens, dont Benyamin Netanyahou en personne !!! Pendant combien de temps encore va-t-on continué à mentir aux citoyens sur ce qui se passe réellement dans cette région sensible du Moyen Orient ???

     Enfin, tant que les médias et leurs acolytes aborderont l’actualité du TERRORISME sans toutefois dénoncer les États qui soutiennent les TERRORISTES et le pire c’est qu’ils sont connus, alors ils prouveront qu’ils ne sont pas dignes de confiance mais qu’en plus, leurs silences équivaut à une complicité de crime contre l’humanité. <img src="photo.jpg" alt="Le Parisien"/>En  4

     Un jour après voir posté mon commentaire, un internaute a été heurté du fait qu’israël avait été mentionné mais pas dans le sens qu’il aurait souhaité. Selon « Anita », qui est son pseudonyme, il n’y a rien d’anormal quand l’occupant israélien soigne des blessés TERRORISTES car cela fait partie de son éthique !!! <img src="photo.jpg" alt="israël"/>     C’est un exemple typique de personne dont les propos trahissent un attachement à une Entité Criminelle, puisqu’il ne l’a critique pas et n’accepte pas qu’on la dénonce. Cette approche, tout comme celle qui consiste à parler, durant des années, des TERRORISTES sans jamais dénoncer les États qui les soutiennent, est le label des  SIONISTES. La réaction de « Anita » en atteste et des exemples de ce genre, ils en débordent dans les réseaux sociaux. Si demain, israël faisait le choix d’utiliser par exemple, ses bombes atomiques dans la bande de Gaza, au Liban, en Syrie, en Iran etc… et bien très peu de SIONISTES seraient affectés par un tel crime de masse car ces individus sont dépourvu d’humanité. Des preuves, il en existe des milliers mais pas besoin de toutes les étalés, les images atroces des victimes palestiniennes constituent à eux seul de solides arguments. <img src="photo.jpg" alt="Netanyahou"/><img src="photo.jpg" alt="phosphore blanc"/> http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/360964-al-baghdadi-en-isra%C3%ABl

http://fr.awdnews.com/politique/5921-les-brigades-israéliennes-golani-entraînent-l-etat-islamique-au-sinai.html

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Israel-reconnait-avoir-utilise-du-phosphore-blanc-a-Gaza-31393.html

<img src="photo.jpg" alt="merkava"/>https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=qpQBMAZEQ_M

En  5

    J’ai répondu à la réaction de l’internaute « Anita » et poster mon 2éme commentaire, ce vendredi 6 mars 2015. Lorsque vous avez des arguments à faire valoir, il ne faut pas hésité un instant, pour les mettre en avant, surtout quand il est question de JUSTICE.

     Comme vous avez réagi à mon commentaire et vous en avez parfaitement le droit, je voudrais juste vous répondre.

     Dire d’israël, qu’il n’agit que sur un plan strictement humanitaire dans le conflit syrien, c’est comme faire croire au peuple du monde que les États-Unis interviennent dans les affaires internes des pays souverains dans le seul but de valoriser les principes de justice, de démocratie, de la liberté d’expression etc… alors qu’en parallèle, ils entretiennent de très bons rapports avec plusieurs dictatures !!! Soyons sérieux svp, ce sujet ne doit pas reposer sur des affirmations « angéliques » mais mérite qu’on s’y exprime de façon clair, cohérent et surtout, qu’on l’accompagne d’arguments.

     Ensuite, à preuve du contraire, tout comme les États-Unis possède un CIA, israël dispose lui aussi d’un MOSSAD, dont les citoyens ignorent tout de leurs activités, en raison de l’absence de transparence. De plus, quand un ancien directeur de la CIA témoigne devant une caméra de télévision : « le public ne doit pas s’attendre à voir de la MORALITÉ dans la politique Étrangère des États-Unis », avez-vous peut-être besoin d’un dessin pour savoir ce que cela signifie ??? Cet aveu est assez explicite pour comprendre que quand la CIA et le MOSSAD collaborent ensemble comme 2 frères, ce qui n’est pas en soi un secret, et bien l’activité de ces 2 Agences de Renseignements baigne dans lIMMORALITÉ.

     Enfin, vous dites qu’Assad est un criminel de guerre sans pour cela, prendre en compte les milliers de TERRORISTES envoyés en Syrie. Je constate que vous n’êtes pas intéressé de savoir qui les a expédiés et dans quel but ? Bref, admettons comme vous dites que le Président syrien est un criminel de guerre bien que vous ne soyez pas un juge pour le déterminer avec certitude, dans ce cas, je souhaiterais vous poser une question. Selon vous, Benyamin Netanyahou et au-delà, l’appareil militaire israélien, ne sont-ils pas des criminels quand ils massacrent, durant des décennies, des milliers de Palestiniens ??? J’attends avec hâte votre réponse afin de savoir si vous êtes quelqu’un d’honnête ou plutôt un hypocrite.

Merci de votre compréhension

En  6

      Par contre, ce 2éme commentaire a été censurés alors qu’il s’agissait d’une réponse à la réaction d’un internaute. J’ai pris le soin de consulter l’ensemble des commentaires qu’avait suscités l’article du Parisien et remarquaient 2 choses.

     La 1ére concerne le dénommé « Anita », cette personne qui avait réagi à ma remarque. Il s’agit d’un privilégié, chouchouté par Le Parisien, puisqu’il a pu poster jusqu’à jusqu’à 12 observations.

     La 2éme, serait de dire qu’il est un anti-Assad, un anti-hezbollah, un anti-iranien mais un vrai pro-israélien, donc un SIONISTE. Pour le vérifier, vous avez la possibilité, en cliquant sur le lien de l’article, de consulter ces 12 commentaires.

Conclusion

     Qu’un « pro-israélien », ici sous le pseudo « Anita », réagisse à des articles du Parisien ou aux différents commentaires laissez par des internautes, cela ne représente pas en soi, un souci. Certes, chacun est libre de donner son opinion et ce principe constitutionnel doit être respecté. Le problème ne se situe pas à ce niveau mais dans les largesses offert par le site « leparisien.fr » à « Anita ». Cette personne a pu réagir « sans limite » à plusieurs commentaires mais quand un internaute, interpellé par ce SIONISTE, lui adresse une réponse et non pas 12, le site internet du Parisien décide de le censuré !!! À votre avis, pourquoi un tel choix ???<img src="photo.jpg" alt="Le Parisien"/>     La réponse à cette question se déduit en faisant tout simplement une comparaison entre mes 2 commentaires et ceux du dénommé « Anita ». L’un met l’accent sur un point essentiel, à savoir, qu’il y a des États derrière les TERRORISTES et qu’il faudrait l’abordé en priorité « sir » les journalistes et leurs invités politiques. Quant à l’autre (Anita), mis à part parler des TERRORISTES, il ne désigne à aucun moment leurs sponsors et israël en fait partie !!! De plus, il s’en prend beaucoup à l’axe de la résistance, incarné par l’Iran, la Syrie, l’Irak, le Liban et la Palestine occupée, sans toutefois mettre en avant des arguments !!! Les Lois Internationales mais aussi la morale, interdisent-ils à cette résistance le droit de se défendre contre l’agresseur israélien ??? N’aurait-elle pas non plus le droit de se dresser contre des milliers de TERRORISTES, venus des 4 coins du monde pour les anéantir ??? <img src="photo.jpg" alt="Ankara"/>     Il faut être vraiment idiot ou hypocrite pour ne pas comprendre que les TERRORISTES sont les alliés objectifs d’israël mais aussi des États qui les soutiennent. Mes 2 réactions allées droit dans ce sens et contrairement à l’internaute « Anita », j’ai fait valoir dessus   plusieurs arguments. Voilà pour quelle raison, le site « Le parisien fr » a décidé de censurer ma 2éme réaction, d’autant qu’il mettait en évidence, le caractère criminel de l’Entité Sioniste. Une fois de plus, le Parisien a prouvé, à travers son article et les commentaires laissés par des internautes, qu’il n’était pas digne de confiance. Il y a tout d’abord l’absence d’objectivité puis on se rend compte, très rapidement, qu’il fait preuve de partialité. Une chose est sur, dans ce domaine, il n’est pas le seul à étaler ses mensonges.

 En 7 :

     Dans le même registre et toujours en rapport avec le sujet, le Parisien a proposé, le même jour, un autre article, cette fois-ci avec l’interview d’un ex-otage. Il s’agit de Nicolas Hénin, enlevé le 22 juin 2013 en Syrie par des méchants TERRORISTES puis libéré avec 3 autres otages, le 18 avril 2014. Ce journaliste de la presse écrite a donc dû en voir des choses et en entendre aussi, durant ses 10 mois de captivité. Pendant qu’il pavoisait d’insatisfaction et les jours  devaient certainement être très longs pour lui, enfin en principe, les soldats syriens, aidé par les résistants du Herzbollah et les forces populaires, eux continuaient d’affronter des milliers de TERRORISTES. Il est donc curieux de voir Nicolas Hénin mettre dans le même panier les TERRORISTES et le Régime d’Assad. Pour lui, le Gouvernement syrien et l’axe de la résistance sont les alliés objectifs des TERRORISTES !!! Tient, cet ancien captif, occuper en ce moment à faire la promotion de son livre et pour lequel, les médias lui ont ouvert les grandes portes, reprend lui aussi à son compte cette  expression magique.<img src="photo.jpg" alt="islamiste"/>     Nicolas Hénin a été invité par d’autres médias et à chaque fois, il réitérait cette accusation. Fort heureusement, dans notre pays, la France, il n’est pas interdit de poser de bonnes questions, donc en voici une. Ce journaliste et ex-otage est-il quelqu’un d’honnête ou ment-il aux citoyens ??? De mon point vu, cet individu n’est pas objectif et induit volontairement les citoyens en erreur comme  le font d’ailleurs la grande majorité des médias. Dans cette affaire, ô combien politisé, on veut nous faire croire que les méchants sont à la fois les TERRORISTES et le Régime de Damas, soutenu par ses Alliés. Même l’internaute « Anita », qui n’est pas journaliste, enfin normalement, répète par moments la même chose comme-ci les uns et les autres se passer entre-eux le même relais.

     Le rôle de cet internaute a tout l’air de s’apparenter à celui d’un relayeur d’opinion, principalement sur les réseaux sociaux, sauf que ses propos renvoient directement à un bateau invisible battant sous pavillon SIONISTE. Ça, sur les sites d’informations et Tweeter, Facebook etc…, vous ne pouvez pas l’apercevoir mais il est possible parfois de déduire la présence de tel individu, dont les procédés sont loin d’être honnête. Avec le dénommé « Anita », y a pas photo, s’en est réellement un et malgré 12 réactions non objectives, le site du Parisien les a quand même validé !!! Je vous en présente 8 mais avant de les lire, je vous conseille de mettre un fond de musique, si possible du genre entourloupette. <img src="photo.JPG" alt="sioniste"/><img src="photo.JPG" alt="gaza"/><img src="photo.JPG" alt="israel"/><img src="photo.JPG" alt="occupant israélien"/>      Comment un journal, dont l’ancienne appellation était le « Parisien libéré », peut-il accepter qu’une personne poste autant d’âneries sur son site d’informations (du coup, de désinformation) tandis qu’un autre internaute, lorsqu’il fait l’inverse, est censuré !!! Le Parisien n’est donc pas un quotidien libéré mais bien emprisonné, raison pour laquelle, la Liberté d’Impression prime sur la Liberté d’Expression.

 En 8 :

     Il est très facile, en dehors d’un VRAI TRIBUNAL, de lancer des accusations ou d’affirmer des choses complètement débiles. Les TERRORISTES seraient donc les alliés objectifs du Régime syrien, sous-entendu, Bachar Al Assad aurait pactisé avec ces criminels. Certaines voies, dont celle de sir Laurent Fabius, ont prétendu que de très nombreux prisonniers avaient été remis en liberté puis se seraient retournée, curieusement, contre le Régime. À leurs yeux, cela signifie clairement qu’il y a une communion entre les 2 partis, alors qu’ils sont supposés, sur le terrain, être des adversaires.

     Plus sérieusement, cette accusation ne tient absolument pas la route car pour valider une telle hypothèse, il aurait fallu en 2011, date du début du conflit, non seulement libérés de prisons tous les  criminels mais qu’en plus, pour réussir à déclencher une guerre civile à l’échelle du pays, qu’ils soient au départ, très nombreux. Pour savoir si cela été possible ou non, il aurait fallu déjà que les médias donnent des chiffres au sujet de ces prisonniers libérés, ce qu’ils n’ont jamais fait. Comment peuvent-ils savoir, en l’absence de cette information, qu’il y a eu  un deal entre le Président Assad et les détenus criminels ??? 

     Ensuite, si cette accusation n’est pas mensongère, pourquoi leurs auteurs ont divulgué l’information qu’à partir de février 2015 et non durant l’année 2011 ??? De plus, ce sujet devrait faire l’objet d’une analyse sérieuse, en dehors de toute pression politique et médiatique mais qui s’en acquitte ??? Une chose est sûre, ça serait bien la première fois dans l’histoire de l’humanité, qu’un Dirigeant de connivence avec une toute petite poignée de prisonniers sans foi ni loi et libérés à la hâte, ait entrepris un tel stratagème. Et tout cela, uniquement pour massacrer son propre peuple, parce qu’il aurait osé remettre en cause sa dictature !!!

     Enfin, des répressions de populations, on en trouve par exemple toute une collection dans le monde arabe, en particulier en Arabie Saoudite et au Bahreïn. Ces 2 pays sont dirigés d’une main de fer par 2 Régimes rétrogrades mais pires encore, protégés et soutenus par les États-Unis !!! Pourquoi les Dirigeants occidentaux ont-ils à ce point de la pitié à l’égard du peuple syrien alors qu’ils n’en ont pas pour la population saoudienne ou bahreïni ??? <img src="photo.jpg" alt="Hollande"/><img src="photo.jpg" alt="Bahreïn"/>    Pourquoi tout simplement, ne viennent-ils pas au secours du peuple palestinien, pourtant opprimé durant plus de 40 ans ??? Pourquoi n’accusent-ils pas israël d’être un Régime criminel ???<img src="photo.png" alt="gaza"/>En 9 :

     Ces questions légitimes doivent être poser afin de connaître les vraies intentions des uns et des autres ??? En attendant ce jours, à l’évidence, la couverture médiatique du conflit syrien est politisée et la façon dont elle est rendue publique fait dire qu’on nous prend tous pour des cons, puisqu’en amont, les dirigeants politiques et les les médias diffusent le mensonge. Pour preuve, la dictature des El Saoud, des EL Khalifa et le Régime SIONISTES ne sont jamais mis en accusation. Au contraire, ils bénéficient tous d’un soutient par les mêmes États qui appelle à soutenir la population syrienne !!!

     Ça n’a pas de sens de voir un pays, dit démocratique, avec des principes universels inscrits noirs sur blanc dans la Constitution, avoir une politique Étrangère criminelle. Or, c’est de cela qu’il est question quand les Dirigeants des États-Unis, de l’Angleterre, de l’Europe etc… soutiennent plusieurs dictatures ou déclenchent des guerres et des conflits. Ils ne le font certainement pas se distraire mais probablement pour des raisons politiques et économiques. À votre avis, que faut-il en tirer de tout cela ??? <img src="photo.jpg" alt="USA"/>      Ces sujets ne devraient pas être occultés car elles représentent les germes des conflits meurtriers dont nous sommes témoins depuis plusieurs années. Sous cet angle, l’actualité internationale est plus compréhensible et si les tireurs de ficelles n’avaient pas imposé aux médias des restrictions, les citoyens ne seraient pas en train de patauger dans la désinformation. L’information authentique est systématiquement amputée, dès lors qu’elle porte atteinte à la Politique immorale des dirigeants Occidentaux. Dans de telle condition, pensez-vous qu’ils méritent notre confiance lorsqu’ils s’expriment sur la Syrie alors qu’en même temps, ils ferment les yeux sur les autres crimes ???

     Libre à chacun de croire à ce qu’il veut mais toujours est-il, la partialité des Médias Menteurs n’est pas synonyme d’objectivité. Cette affaire ne se résume pas à un conflit entre un peuple et un Régime dictatorial ni même à une guerre entre chiite et sunnite. Des preuves, ça n’est pas ce qui manque mais les citoyens n’ont pas la possibilité, en dehors d’internet, de les connaître, à cause de la censure dont sont victimes des personnalités susceptibles de les mettre en évidence. Il ne faut donc pas s’attendre à être informé selon les règles de l’art mais plutôt celui du lard. Quand l’information et la désinformation, à l’exemple d’un authentique produit du terroir face à une contrefaçon, sont consommées uniquement pour assouvir sa fain et rien d’autre, il y a un risque élevé d’engraisser son esprit de saloperies.

      La couverture médiatique dont fait l’objet la Syrie et de l’Irak, pour ne citez qu’eux, est linéaire et expurgez de toutes critiques objectives. Essayons de voir maintenant, à travers leurs lectures biaisées, un autre aspect de cette actualité, caché au public.

      Par exemple, les citoyens ont-ils déjà vu à la télé, entendu à la radio ou lu dans les journaux, des témoignages de civils syriens ou de leurs responsables religieux, toutes confessions confondues, remerciés au contraire le régime d’Assad ??? Ces moments sont rares et forcément, derrière cette manœuvre, on tente de faire corroborer l’information selon laquelle le peuple syrien est majoritairement contre le Régime de Bachar Al Assad. En somme, ceci expliquerait cela. On peut l’admettre mais encore faut-il le prouver et dans ce rayon, les arguments reposes pour la plupart, sur des accusations et des affirmations. Si on devait regrouper l’ensemble des reportages, des interviews, des articles etc… en rapport avec la Syrie, la proportion réservée aux loyalistes est très minime par rapport au camp adverse. Elle ne doit certainement pas dépasser les 5% et dans la pratique, ce chiffre signifierait qu’une toute petite frange de la population syrienne ferait confiance au Pouvoir syrien !!! Avec une telle impopularité, des manifestations d’envergure auraient largement suffit pour faire tomber le Régime. Seulement voilà, depuis un peu plus de 3 ans, il est toujours en place et ce malgré une opposition armée. <img src="photo.jpg" alt="Pouvoir syrien"/>     Comment fait-il ce Régime pour survivre alors qu’il est censé  face à une gigantesque révolte populaire armée, d’OTAN qu’elle est  soutenu de l’Étranger. Pas par n’importe qui si vous voyez ce que je veut dire. Logiquement, le bon sens devrait pousser toutes les personnes raisonnables à faire la part des choses lorsqu’ils se mettent en quête d’information. Cela veut dire, la nécessité de divertir ses sources d’information pour s’assurer qu’il n’est pas induit, volontairement ou involontairement, en erreur. Personne ne devrait accepter que soient lancer des accusations contre autrui avant de prendre la peine d’écouter ce qu’il a dire. Celui qui aime la JUSTICE et en France, ils sont nombreux, doit savoir que dans les tribunaux, les juges amenés à juger diverses affaires écoutent les 2 parties. Si chaque citoyen est censé être libre, donc seul juge de sa pensée et de sa réflexion, en principe, il devrait s’informer dans les 2 sens. L’information est un besoin quotidien et en comparaison, il est comme le sang dans un corps humain. S’il circule uniquement dans un seul sens, l’information meurt et n’a donc aucune utilité mais s’il se fait dans les 2 sens, celle-ci est vivante. Les médias ne respectent pas ce principe, vu qu’ils informent le public dans une direction bien précise, celle que leur impose le Gouvernement. Fort heureusement, grâce à internet, il est toujours possible de connaître la version de l’autre. Quel est son message donc ???

 En 10 :

    En résumé, la très grande majorité du peuple syrien soutien le Régime de Damas contre ce qu’il appelle, l’ingérence américano-sioniste dans le but de faire tomber l’un des piliers de l’axe de la Résistance Islamique à israël. La grande majorité de la population syrienne soutien son président, son gouvernement et son armée, dans sa guerre, non pas contre le peuple comme essayent de le faire croire les médias occidentaux et leurs sbires inféodés, mais bien dirigé contre des TERRORISTES sanguinaires, envoyé par milliers sur le sol syrien puis irakien etc…. Des  gens du peuple, en minorité, ont été séduit par les belles paroles de ces envahisseurs, d’OTAN qu’ils paradaient avec des slogans islamiques. Seulement voilà, leurs vrais masques sont tombés dès lors qu’ils ont commencé commettre des massacres de masse de civils et de soldat, toutes confessions confondues.<img src="photo.jpg" alt="Crime"/>     Tout compte fait, les TERRORISTES ont prouvé aux nations du monde qu’ils étaient des êtres inhumains et qu’ils ne pouvaient, en aucun cas, être affiliés à la Religion Islamique. Il suffit de scruter attentivement les centaines de vidéos postées sur internet pour s’en rendre compte, avec parfois, des crimes entrepris dans une espèce d’hystérie totalement démon-iaque. Il ne faut pas oublier non plus, toutes ses femmes violées puis réduites à l’esclavage. Il y a aussi le pillage du pétrole, des machines industrielles, des engins agricoles, tous expédiés en Turquie voisine. Enfin, les destructions des infrastructures sur l’ensemble du pays mais aussi des lieux de culte sunnites, chiites, chrétiens etc….font partie de la longue liste des crimes perpétrés par les TERRORISTES. On retrouve d’ailleurs ce même comportement en Irak et 2 ans auparavant, ce sont des mosquées sunnites qui ont été détruites en Libye et au Mali. Tous ces détails constituent de vrais éléments des preuves et chacun est appelé à les analysés honnêtement. L’enjeu est de comprendre réellement ce qui se passe en Syrie et au-delà, en Irak, au Niger….  <img src="photo.jpg" alt="mosquée"/>     Bien évidemment, le Régime de Bachar Al Assad n’est pas à l’abri des critiques. Il a aussi une part de responsabilité dans toutes les destructions et la mort de civils, ça personne n’a le droit de le nier. Néanmoins ce sujet sensible est discutable car si vous demandez à des experts militaires « honnêtes », quelles seraient leurs décisions si par malheur, des milliers de TERRORISTES, venu à bord de pick up et équiper d’armes de guerre, envahissez votre pays. Mais qu’en plus, qu’ils ont investi plusieurs quartiers résidentiels, des lieux de culte, des écoles, des musées etc…. Déjà, ils vous diront, qu’en ces circonstances, il faut déjà commencé par négocier pour connaître leurs intentions et si ces TERRORISTES ne veulent rien entendre alors ces militaires vous confirmeront qu’ils n’auront pas d’autres choix que d’entrée en action, tout en limitant les pertes humaines chez les civils et les dégâts sur les infrastructures. L’histoire de la Seconde Guerre mondiale contient des exemples intéressants ou les forces alliées ont rasé en Europe, des villes entières, entrainant des milliers de morts parmi les civils. Plusieurs bombardements peuvent même être qualifiés de crimes de guerre, vue qu’elles ne ciblaient pas les forces allemandes mais visées délibérément des zones peuplées d’habitations. Maintenant par rapport au Japon, les États-Unis n’ont-ils pas largué 2 bombes atomiques sur ce pays, entraînant des milliers de morts, de blesser et des destructions ???L’usage de ces 2 armes inhumaines, étaient-elles vraiment vitale pour l’armée américaine alors, qu’apparemment, elle dominait les troupes japonaise ??? Le fait de les avoirs utilisé, non pas contre l’armée japonaise mais bien contre 2 villes comptant plus de 300 000 habitants, est par définition un crime de guerre, qui pour rappel, a été commis pour la première fois de l’humanité, à grande échelle. Le Gouvernement syrien n’a donc aucune leçon à recevoir des pays-va-t-en-guerre, d’autant que son armée et les forces populaires accomplissent l’essentiel de leurs devoirs sur le terrain de l’action et non depuis les airs, en largant des tapis de bombes sur les zones d’habitations.

Depuis 2011, les TERRORISTES s’efforcent d’accomplir l’ultime objectif qui leurs a étaient assignés, faire tomber le Régime et les moyens qu’ils utilises pour y parvenir sont inhumaines. En vérité, tous les massacres et les destructions qu’ils commettent indiquent clairement qu’il y a derrière leurs actions, une volonté de détruire la Syrie et toutes ses Institutions, avec en option, l’humiliation de son peuple. Une question mérite d’être poser, ce conflit meurtrier, à qui profit-il ???

     D’après le François Hollande, Laurent Fabius et encore d’autres, le Pouvoir syrien serait donc, l’instigateur de ce stratagème, dans le seul but de se maintenir au pouvoir. Admettons un instant cette accusation et d’entrée, il s’en déduit forcément que les milliers de TERRORISTES, l’armée syrienne, les forces populaires…. seraient tous de mèches. D’où leur expression magique, « les TERRORISTES et Bachar Al Assal sont des alliés objectifs ». Autre déduction, les Autorités syriennes, le Hezbollah, l’Iran, travailleraient main dans la main avec israël !!!  En effet, puisque le but des TERRORISTES n’est pas de libérer la Palestine de l’Occupation SIONISTES mais de détruire le seul pays Arabe indépendant qui soutient, depuis plus de 40 ans, la cause des palestinien. En résumé, les médias ont relayé l’information selon laquelle le Régime de Damas à déclaré la guerre à son peuple et utilisé des TERRORISTES pour parvenir à ses fins. Par contre, ils n’ont pas juger utile d’expliquer au public, qu’en même temps, cette accusation est contradictoire. Pour tous ceux qui connaisse le Moyen Orient, juste le fait de pensé que la Syrie de Bachar Al Assad, fervent soutien des palestiniens, soit un alliés d’israél, est nul et non avenue. Les alliés historiques de la Syrie sont l’Iran, la Russie puis le Hezbollah tandis qu’israél est soutenu par les Etats-Unis, le Canada, l’Europe, les momarchies du Golf, la Turquie etc…

     Tout cela n’a donc aucun sens et s’apparente à de la propagande mensongère, dans le but de dissimuler la responsabilité criminelle de certains Etats. Les TERRORISTES ne sont en aucun cas des alliés du Pouvoir syrien et il est facile de le démontré en procédant à une petite comparaisons entre les 2 camps.

     L’action des TERRORISTES se traduisent généralement par des massacres de victimes innocentes et jusqu’à maintenant, pas une seule communauté n’a été épargnée par ces criminels. Quant à l’axe de la résistance Islamique, incarné par l’Iran, la Syrie, l’Irak puis le Hezbollah, le Hamas etc….. il ne s’est jamais, oui jamais, comporté de cette façon. Vous pouvez d’ailleurs le vérifier par vous-mêmes, il y a des milliers de vidéos sur internet et à preuve du contraire, aucune ne relatent des massacres sur des civils ou des prisonniers. De plus, si ça n’était pas vrai, pensez-vous un instant que les médias auraient caché ce genre d’informations au publique ??? Bien au contraire, parce qu’il s’agit de l’axe de la résistance à israel, il les auraient exploiter en meute puis diffuser à la hâte. Or il ne l’ont jamais fait, non pas parce qu’ils les chérissent (seul israél et les Etats qui le soutient ont droit à un traitement de faveur) mais uniquement parce qu’ils n’ont rien n’a se mettre dans la dent.

     Avant que n’éclate la crise syrienne, les décapitations de masse et les destructions d’églises, de mosquées, de sites historiques….  n’existaient pas au Moyen Orient. Il y avait en plus, une certaine coexistence entre les populations chiites, sunnites, chrétiennes, orthodoxes, kurdes etc…. Les TERRORISTES eux, à peine ont-ils mis les pieds sur le territoire syrien, qu’ils ont tout remis en cause. Concrètement, il s’agit d’une CROISADE, version 21 siècles sauf qu’ici, ceux qui l’exécutent sont des milliers de TERRORISTES. Il suffit parfois de voir juste leurs visages ou d’écouter leurs discours ou simplement observer la façon dont ils prient pour deviner qu’ils ne sont pas des musulmans. <img src="photo.jpg" alt="prière"/>


 Le peuple syrien, dans sa grande majorité, a ouvert les yeux sur cette réalité et a compris que leur pays faisait l’objet d’un complot, fomenté par les États-Unis, l’Angleterre, israël, la France, l’Arabie Saoudite, le Qatar Saint-Germain et la Turquie. <img src="photo.jpg" alt="Résistance"/><img src="photo.jpg" alt="Libye"/><img src="photo.jpg" alt="Roland Dumas"/>      Malgré la sauvagerie des crimes perpétrés par les TERRORISTES et l’évidence même qu’ils ne sont pas d’authentiques musulmans, au sens propre du terme, mais plutôt des mercenaires habillés en « clowns », des syriens les ont quand même rejoints. Il s’agit d’une minoritaire et pour l’essentiel, ce sont des criminels, des bandits, des violeurs,  des délinquants etc….. qui ne cherche qu’à assouvir leurs instincts diaboliques, sans aucune pitié pour leurs victimes, pourtant de même race qu’eux. Eh oui, ça existe et si demain, par exemple, des milliers de TERRORISTES envahissez la ville de Saint-Quentin et l’occuper durant 1 an, croyez-vous vraiment qu’aucun saint-quentinois retournerait sa veste tricolore pour rejoindre les envahisseurs puis commettre à leur tour, toutes sortes de crimes ??? Des Français et des françaises ont collaboré avec l’occupant NAZI et ont commis des crimes mais pour autant, ces traites ne représentaient pas tout le peuple. <img src="photo.jpg" alt="Collabo"/><img src="photo.jpg" alt="Collaboratrice"/>      En Syrie, une partie du peuple et non pas la majorité, a trahi le pays quand il a décidé de se détacher de la patrie pour se ranger du côté des TERRORISTES, beaucoup plus nombreux qu’eux certes mais surtout de nationalité étrangère. Le gouvernement syrien, à l’exemple du général de Gaulle, aidé par l’armée, les résistants, les comités populaires et ses alliés traditionnels, n’a pas eu d’autres choix de les combattre d’autant qu’ils sont soutenus par la CIA, le MI6, le MOSSAD etc…<img src="photo.jpg" alt="Syrie"/>     Voilà sur le fond la source du conflit et comme toujours, chacun est libre de l’approuver ou de la réfuter. Pour celui qui la récuse, le problème est vite réglé. Cela signifie que la version des Dirigeants Occidentaux, relayé à la lettre par les médias, est l’unique vérité. Pourquoi pas mais l’accepter pour argent comptant sans même se poser des questions à son sujet est une attitude irresponsable.<img src="photo.jpg" alt="perroquet"/>     Si les médias n’ont rien à se reprocher pourquoi diable cachent-ils aux citoyens la version des Autorités syriennes ??? 

Prenons un autre exemple ou l’hypocrisie, lorsqu’elle est trop flagrante rime automatiquement avec la désinformation. Voilà un spécialiste de l’actualité internationale, connu des médias et même d’une partie du public, qu’on apercevait à l’écran par moments dans puis voila que soudainement, son visage a disparu du paysage médiatique !!! Raison non invoqué, monsieur Bassam a une opinion trop objectif pour qu’il diffuser sur les écrans d’autant qu’il s’oppose à la ligne politique des Médias Menteurs. Résultat des courses, les tireurs de ficelles ont certainement placardé dans les Agences de presse, une note exigeant le boycott de cette éminante personnalité. <img src="photo.jpg" alt="Bassam Tahhan"/>    D’autres subissent aussi ce même traitement et peut citez à titre d’exemple, Pascal Boniface et Rony Brauman. Comme leurs points de vue ne penchez pas en faveur de l’OCCUPANT SIONISTE, les Médias Menteurs les ont cataloguer, raison pour lequel, nous ne les voyons casiment plus à l’écran.

  Ensuite, quand j’ai entendu la première fois que Nicolas Hénin s’en prenait aussi à Dirigeants Occidentaux, la première réaction était de me dire, enfin voila quelqu’un a qui ont autorise de se plaindre contre la politique américaine. Et bien non, pour cet ex-otage, les États-Unis et leurs Alliés sont à blâmer uniquement parce qu’ils ne se sont pas engager militairement en Syrie !!! Cela aurait permis, selon lui, d’évité d’en arriver à la situation actuelle !!! En gros, ce monsieur est un farouche partisan des pays-va-t-en-guerre car la souffrance éternelle du peuple palestinien, lorsqu’il est massacré par la machine de guerre israélienne, ne l’interpelle jamais !!! Par contre pour la Syrie, il l’appel de tout ses vœux et même temps, il déresponsabilise, d’un revert de la main, le rôle néfaste des Etats-Unis, de l’Europe mais aussi de leurs Alliés, à savoir, les Dictatures Arabes et la Turquie. Ignore-t-il à ce point  leurs implications dans le soutient qu’ils apportent aux TERRORISTES ??? C’est pourtant la source du problème et depuis sa libération, Nicolas Hénin a occulté ce sujet pourtant primordiale pour comprendre cette actualité ??? A aucun moment, dans ses propos ou dans son livre, il met en cause la CIA, le MI6, le MOSSAD etc… ??? Comment ce journaliste, qui en principe connaît pas mal de choses, vu le nombre impressionnant de bouquin qu’il posséde, peut-il oublié d’évoquer ce sujet ??? <img src="photo.jpg" alt="Nicolas Hénin"/>    Des preuves, il y en existe plusieurs et curieusement, tous ceux qui les exploitent de façon objective, ne sont pas sollicité par les Médias ??? Avez-vous déjà entendu un journaliste ou un de leurs invités, accusé la CIA ??? Au contraire, il arrive de les voir cité cette Agence de Renseignement mais uniquement en l’utilisant comme source d’information ??? On serait même en droit de se demandé , vue le silence assourdissant qu’ils observent sur ce sujet, si en fin de compte, ces personnes ne possèdent pas, en plus de leurs cartes de journalistes, celui de la CIA ??? Ce n’est pas un accusation mais juste une interrogation. Maintenant si les médias veulent prouvé qu’ils sont vraiment honnêtes avec tous les citoyens, dans ce cas, qu’ils abordent l’actualité du TERRORISME, en tenant compte des déclarations de certains personnalités et pas des moindres. Ici je donne 2 exemples pour illustrés la situation contradictoire.<img src="photo.jpg" alt="TERRORISME"/><img src="photo.jpg" alt="Roland Dumas"/>     Enfin pour terminer, les médias continus donc à s’accrocher à leur version des faits et elle correspond exactement à la ligne politique du Gouvernement. Si pour eux, le Président Bachard Al Assad et ses Alliés sont de connivence avec les TERRORISTES sanguinaires, tous ceux qui pensent le contraire, preuves à l’appui, sont aussi en droit d’accuser les Dirigeants Occidentaux, ceux des monarchies du Golf, le Gouvernement turc etc…. d’être les vrais alliés objectifs des TERRORISTES. N’aurait-ils pas aussi le droit de considérer toutes les personnes, celles qui sont prompts à parler des TERRORISTES (télévision, radio, journaux, internet, livres etc…) mais sans jamais mettre en cause les États qui les soutiennent, d’être les alliés objectifs des Services de Renseignements ??? <img src="photo.jpg" alt="Livre"/>     Je voudrais juste conclure par une petite vidéo, qui résume de façon plus éloquants et plus précis, ce sujet et je vous invite à cliquer sur le lien ci-dessus pour en queque socette mascarade, c’est continué à insulté tous les peuples et les principes universelles pour lesquel, certains pays sont institutions   

  https://www.youtube.com/watch?v=a23llqLx0Hw

 

     

 

 

 

 

 

Les Médias Menteurs soutiennent les terroristes

      Plusieurs faisceaux d’indices converge vers le même sens, israël et ses protecteurs soutiennent les TERRORISTEScrimes sionistes, crime israël terroristes, usa, DAECH  Terrorisme, États-Unis et Alliés  journaliste, acolyte, menteur, mensonge

 http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=2&cid=22&frid=18&seccatid=22&eid=205280

 http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=200055&cid=18&fromval=1

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=190364&cid=18&fromval=1

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=2&cid=22&frid=18&seccatid=22&eid=189451

La Turquie et le Terrorisme, partie n°5

Petit rappel : Diversifier ses sources d’information permet d’avoir une meilleure appréciation de l’actualité.

Le site d’information IRIB a rapporté, ce dimanche 30 novembre 2014, les propos « virulent » du Président turc à l’adresse d’israël. Ce n’est pas tant l’Article qui mérite d’être mis en accusation mais uniquement celui dont il est question, à savoir, le sultan Erdogan. Erdogan, Turquiehttp://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/350507-erdogan-le-monde-continue-d-ignorer-le-terrorisme-israélien-contre-gaza-et-qods

     Le Président turc n’est pas du tout sérieux lorsqu’il s’offusque contre israël. Comment peut-on le croire alors que son Gouver-nement et les militaires turques soutiennent le TERRORISME depuis 2011 ??? Combien de Syriens ont été tué et combien de lieux de Cultes, toutes confessions confondues, ont été pillés ou détruit en Syrie par des milliers de TERRORISTES ???  Terrorisme, daech, Kobani     Monsieur Erdogan, cesser une bonne fois pour toutes de voci- férer la souffrance des Palestiniens et El Qods car les hommes de Dieu se distingue dans la parole et les actes. Si vraiment vous étiez sincère, vous le Président de la Turquie, vous auriez pris des décisi- ons Politiques fortes à l’égard de l’OCCUPANT SIONISTE mais la Turquie n’a jamais franchi ce cap ??? Turquie, Israël, sionisme     Au contraire, le soutien que vous apporter aux groupes TERRO-RISTES opérant en Syrie, en vue de faire tomber l’un des maillons de l’AXE de la RÉSISTANCE, est la meilleure preuve de votre soumission à l’ENTITÉ SIONISTE. Erdogan, Turquie, terroriste     À la lumière de ces faits, il est incontestable que Monsieur Er- dogan n’est qu’un HYPOCRITE et Dieu met en garde les croyants de croire en de pareilles Dirigeants.

 

Colons visés à Jérusalem : le parti pris des Médias Menteurs

 En 1 :

        Les médias ont, depuis longtemps, prouvé qu’ils n’étaient pas dignes de confiance. Dès qu’il est question d’israél ou d’un conflit ou l’occupant sioniste joue un rôle de premier plan, la partialité, ou le silence, est de vigueur. S’agissant d’un État oppresseur, qui ne trouve aucune gêne à opprimer, humilier, assassiner, massacrer etc… l’autre, eh bien, ceux qui ne dénoncent pas cette injustice, quand leurs devoirs le leurs obligent, sont forcément complices de crimes contre l’humanité.

     Ils peuvent donc crier autant de fois qu’ils le veulent  « JE SUIS CHARLIE » le placarder 24/24 sur les écrans de télé, dans les journaux et les magazines, dans la voie publique etc…, la vérité, c’est qu’ils sont malhonnêtes avec les citoyens.  Si les médias et dessus d’eux, la classe politique, sont vraiment attachés aux valeurs universelles, pourquoi donc ne dénoncent-ils pas israel quand, par exemple, Tshal commet des massacre de masse ??? Pourquoi aussi, existe-t-il une complaisante à l’égard des sionistes présent sur notre territoire alors que leurs actions sont souvent contraire aux Lois de la République ???x1sionistex6Je suis Charliex55jpgRoger Cukierman.jpg     Comme la Liberté d’Impression risque de perdurer pendant un bon moment,  les citoyens libres devraient diversifier leurs sources d’information s’ils ne veulent pas être noyés dans l’affabulation. De cette façon, c’est l’assurance d’avoir  une meilleure appréciation de l’actualité internationale mais surtout,  de ne pas tomber dans le piège de la désinformation.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=1&cid=76&frid=76&eid=246497#.VZ3ZAXYbFl0.twitter

http://fawkes-news.blogspot.com/2014/12/lonu-revele-les-liens-disrael-avec-les.html?spref=tw

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/359481-des-colons-extr%C3%A9mistes-profanent-la-mosqu%C3%A9e-b%C3%A9nie-d%E2%80%99al-aqsa

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/372128-les-colons-attaquent-la-mosquée-d’al-aqsa

http://www.voltairenet.org/article188193.html

En 2 :

     Deux Palestiniens armés ont mené une attaque contre une synagogue appartenant à des colons extrémistes, à Jérusalem, le mardi 18 novembre 2014. Ce raid meurtrier a causé la mort de 7 israéliens et 15 autres personnes ont été blessés . Les 2 assaillants, ont, quand à eux, été abattu par la police.      Les médias, qui pour rappel, tirent plus vite que leurs ombres, ont couvert cet événement et ont parlé d’un acte terroriste contre des israéliens. Enfin, la version des faits relayée été surtout celle de Tel Aviv.. Un grand nombre de reporteur, de correspondants et de spécialistes ont été mobilisé pour couvrir l’attentat. Cela, a permis de déclencher de nombreuses réactions en chaine, avec en toile de fond, beaucoup d’émotion, de la tristesse, des condamnations et de la colère. Bref, cette couverture médiatique était non seulement pathétique mais était marquée aussi, par de l’empathie.BFM TV et France 2     Malheureusement, derrière cette hystérie généralisée,  le triste sort des occupés ne peser pas lourd dans la balance. Nos braves journalistes ignorent-ils à ce point, que le peuple Palestinien est privés de sa liberté et qu’il subit l’oppression, au quotidien, depuis plus de 50 ans ??? Palestiens et sionistes     Les journaliste et leurs acolytes n’ont, en vérité, pas le droit de fermer les yeux sur cet élément, crucial pour la compréhension de cette actualité. Le faire, signifie, très clairement, prendre le parti d’israel, qui est la force occupante. Le rôle d’un média n’est-il pas de proposer de l’information, en toute objectivité et impartialité ??? Malheureusement, ce droit, le public en est privé quand il est question d’israél, de la Palestine, de l’Iran, de la Syrie, de la Russie, de l’Irak, du Yémen etc…

      Dans l’attaque de la synagogue, certains ont cru bon de comparé cet attentats, qui a fait 5 morts, aux crimes de « daech« .Terrorisme et terroriste      En somme, israël, après l’Occident, a été présenté comme une pauvre victime du terrorisme et que forcément, par opposition,  les Palestiniens étaient, eux, les méchants barbares.

     Maintenant, testons la crédibilité des médias et au delà, celles des États qui soutiennent israél, à travers quelques événements ayant survenu  2 semaines avant l’opération suicidaire contre des colons. Durant ce laps de temps (15 jours), les soldats de Tsahal ont tués au moins 10 palestiniens. Leurs crimes, avoir manifesté pour dénoncer la profanation de la Mosquée Al Qods, par ces même colons extrémistes. intifada, palestine,sioniste À cela il faut ajouter l’incendie criminel d’une Mosquée situé à Al Mugheir, près de Ramallah, le 12 novembre 2014. mosquée incendié palestine      Pour rappel, l’opinion publique n’est pas informée de l’existence de ces JUIFS EXTRÉMISTES ou ULTRA-SIONISTES dont la grande majorité viennent de l’Étranger. Pourtant les journalistes ont de quoi faire, tant leurs paroles haineuses et leurs actions criminelles dépassent l’entendement. Par exemple, ces fanatiques illuminés projettent de détruire la mosquée Al Qods et pour y parvenir, ils ne cessent de jouer sur la provocation. Leurs intrusions forcées dans le 3ème lieu saint de l’Islam et à chaque fois, sous une très bonne escorte policière, en dit long sur leurs vrais intentions.mosquée Al Qods, Al Aqsa      Le Gouvernement israélien est donc le premier responsable de cette escalade de violences et de par sa politique provocatrice, il ne fait que prouver que ses Dirigeants sont, eux aussi, de danger- eux EXTRÉMISTES. Ensuite, il y à peine 6 jours, c’était au tour de Yusuf Ramouni, un employé de la Société israélienne de transport public, de tomber en martyr. Ce père de famille, âgé de 32 ans, a été découvert pendu, à l’arrière de son bus, dans la nuit du 16 nov- embre 2014. Les policiers israéliens, qui eux aussi tirent plus rapi- de que leurs ombres, ont prétendu qu’il s’agissait d’un suicide mais les palestiniens ont appris, en plus de 50 ans d’OCCUPATION, à ne jamais faire confiance aux SIONISTES. Leurs méfiances leur ont donné raison puisque le corps de Yusuf Ramouni présentés des traces de violences, ce qui excluait de facto, la thèse du suicide. Yusuf Ramouni, Israël, Colons, Extrémistes     En conclusion, si l’on compare la couverture médiatique de cette actualité depuis le 1er novembre, déjà, force est de constater que les victimes israéliennes ont plus de valeur que les morts palestini- ens. Ensuite, s’il faut considéré qu’une attaque palestinienne devi- ent automatiquement un acte TERRORISTE dès lors qu’elle vise des israéliens et se solde par quelques morts mais qu’en plus, qu’il faille aussi le condamner, que dire alors, quand plus de 2000 pales- tiniens sont massacrés en l’espace de 50 jours ??? Gaza, sioniste, guerre      Dès qu’il est question d’une agression SIONISTE contre le Peu- ple palestinien ou inversement, qu’une attaque palestinienne est dirigée contre des israéliens, les médias se gardent de rappeler aux citoyens qu’il y avant tout, un OCCUPANT et un OCCUPÉ. Rares aussi, sont les moments où ils invoquent les LOIS INTERNATIONA- LES et ce manquement rend forcément service à l’Entité Sioniste. C’est encore plus flagrant quand une poignée d’israéliens sont tués par de méchant palestinien. Généralement, l’Armée d’Occupation  se sert de ce genre de prétexte pour déclencher des offensives militaires d’envergures contre tout un peuple et ce pour atteindre essentiellement des objectifs politiques. C’est exactement ce qui s’est passé en juillet 2014, avec au départ, la mort suspecte de 3 jeunes Colons puis dans un 2éme temps, les accusations lancées contre le Mouvement de Résistance Islamique Hamas. Enfin, dans un 3éme temps et les citoyens ont pu en être témoins, l’agression contre les palestiniens de la Bande de Gaza, durant environ 2 mois.  L’objectif non déclarer de cette offensive meurtrière était de s’en prendre directement au Mouvement de Résistance Hamas, pour espérer le détruire ou à défaut, de réduire sa capacité de nuisance.

     Cette vérité n’a pas été rendu public par les Médias Menteurs car leurs vocations premières à étaient de relayer la version des faits donnés par l’occupant Sioniste. Même le Président François Hollande, lors de son discours du 14 juillet 2014 mais aussi avant, s’est plié à 2 reprises aux exigences d’israël. François Hollande, IsraëlBISCOTTE et IsraëlSioniste et François HollandePalestine, Hamas      En vérité, dans cette affaire des 3 jeunes colons assassinés, tous ceux qui ont pris parti pour l’ENTITÉ SIONISTE, ont insultés les valeurs de la France et au-delà, les Lois Internationales. En effet, comment peut-on agir de cette sorte quand aucune enquête indé- pendante n’a été lancé pour déterminer les vrais coupables. De plus, le fait d’avoir accusé le Hamas d’être à l’origine de ce triple homicide n’avait aucun sens et ce pour 2 raisons évidentes.

     Premièrement, la Résistance Islamique a récusé les accusations d’israël selon laquelle, son organisation aurait assassiné les Colons mais, comme d’habitude, les Médias Menteurs n’ont pas jugé utile de rendre publiques les réactions de la partie adverse.

     Deuxièmement, ce genre de crime ne ressemble pas aux méth- odes du Hamas. En effet, si les 3 jeunes Colons seraient tombés nez à nez avec des combattants de la Résistance, ils auraient été fait prisonniers pour pouvoir servir ensuite, de monnaie d’échange contre des prisonniers palestiniens. L’exemple de Gilad Shalit en est la meilleure preuve. Ce soldat franco-israélien n’a-t-il pas été capturé par le Hamas puis au terme de longues négociations avec l’Entité Sioniste, n’a-t-il pas été libéré en échange de plus de 1000 palestiniens ???Gilad Shalit et Hamas      Ainsi, procède le Hamas et d’une façon générale, les résistants palestiniens mais encore une fois, israël est la force Occupante et en tant que telle, il ne peut survivre que s’il parvient à domestiquer les Occupés. Or, comment compte-il y parvenir quand le peuple Palestinien et libanais ont fait le choix de la résistance ??? L’Entité Sioniste et ses principaux protecteurs le savent pertinemment et tant que demeurera cette injustice, les agressions, accompagné comme souvent, de leurs lots de victimes innocentes,  ne cesseront pas. En parallèle de cette politique pro-israélienne, la couverture médiatique partisane bâtera, elle aussi son plein. Pour preuve, les Médias Menteurs n’ont-ils pas employé, de façon sournoise, le terme otage pour désigné le soldat Gilad Shalit alors qu’en vérité il s’agissait d’un prisonnier ??? Combien de Maires aussi, ont pris la décision d’orner la façade de leurs Mairies, du portrait de Gilad Shalit, sans même avoir consulté les habitants et en prenant le soin de choisir une photo où le personnage  apparaissait en tenue civile et non en militaires !!!

     Quand le public est désinformé sur la réalité des conflits du Moyen-Orient, quelque part, ceux qui sont censés nous informés en toute honnêteté ne font que prouver qu’ils agissent comme de simple fonctionnaire d’israël et des États qui le soutiennent. Ce n’est certainement pas une pure coïncidence s’ils n’invitent, que très rarement, des personnalités connues pour leurs oppositions aux violations du Droit International. Par contre, pour adresser des invitations express à leurs complices, et il est difficile de ne pas remarquer qu’il s’agit pour la plupart d’entre eux de farouches partisans du Sionisme, là, nos braves journalistes  savent faire preuve d’efficacité ou plutôt de lâcheté.   <img src="photo.jpg" alt="Sionisme"/>  Pour l’intérêt d’israël, les Médias Menteurs n’hésitent pas à mentir à des millions de citoyens. D’un côté, ils caressent dans le sens du poil l’Occupant Sioniste et de l’autre, ils s’acharnent sur l’Islam, à travers une lecture biaisée de l’actualité du terrorisme.<img src="photo.jpg" alt="Sionisme"/>

En 3 :

http://youtu.be/qpQBMAZEQ_M

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=2&cid=20&frid=18&seccatid=20&eid=202827

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=2&cid=20&frid=18&seccatid=20&eid=201848

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=2&cid=20&frid=18&seccatid=20&eid=196953

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?fromval=2&cid=22&frid=18&seccatid=22&eid=202234


http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/377830-11-000-d%C3%A9lits-commis-par-les-colons-sionistes-depuis-d%C3%A9but-2015