BFM TV vs Dieudonné, l’art de la manipulation (partie 4)

      Dans la partie n°2 et N°3, nous avons abordé les 2 courriers envoyés à Me Verdier et Me Sanjay Mirabeau. Dans cette  4éme partie, il sera question du 3éme courrier adressé cette fois-ci, à une personnalité connue du public. Il s’agit de Me Isabelle Coutant-Peyre, une ancienne associée de Me Vergés, un avocat qui nous a quittés le 15 août 2013 et pour lequel nous avions une grande estime. Comme Me Coutant-Peyre est aussi l’avocate de Dieudonné, nous avions en fait, 2 bonnes raisons de nous adressées à elle.

     Notre objectif était toujours le même, à savoir, traduire BFM TV en justice pour avoir opéré 2 TRUCAGES dans un Reportage sur Dieudonné et diffuser au public, le 12 décembre 2013.

     Voici maintenant, ci-dessous, la copie du courrier adressé à Me Coutant-Peyre et comme nous la mettons en ligne, nous avons ajouté quelques détails et inséré 6 photos. <img src="photo.jpg" alt="Isabelle Coutant-Peyre"/>

                                                                                        Samedi 28 juin 2014

Objet :     demande d’assistance pour une requête

Bonjour Me Coutant-Peyre Isabelle, 

     Nous souhaitons poursuivre en justice la première chaine  d’information et de désinformation de France pour avoir diffusé, le 13 décembre 2013, un petit Reportage sur Dieudonné mais dans lequel, les journalistes concernés et visiblement en manquent d’arguments, ont eu l’idée de TRUQUER « une image » afin de légitimer une accusation scandaleuse. Selon nous, il y a 2 bonnes raisons de lancer une procédure en justice contre ce Média Menteur

     Déjà et c’est une première dans notre pays, des milliers de citoyens fans d’un Humoriste ont étés accusés, indirectement puis directement, d’être des racistes ??? Ensuite, nous ne connaissons pas de façon précise les règles qui régissent le métier exercé par les journalistes mais les Médias ont en principe des engagements à respecter vis-à-vis des citoyens. Les journalistes n’ont-ils pas le devoir d’informer public de façon objective et impartiale ??? Cette prérogative figure pourtant dans leur charte de déontologie mais malheureusement, combien sont-ils parmi tous ces hommes et ces femmes à exercer ce métier, à le respecter ??? Est-il possible de se forger une vraie opinion sur tel ou tel sujet d’actualité si à la base, l’information diffusé à la télé, à la radio ou dans les journaux, ne correspond pas à la réalité des faits ???

      Il ne s’agit pas pour nous, d’accuser tous les journalistes de mentir à longueur de journée sur l’ensemble des sujets qu’ils abordent mais nous avons la conviction, qu’à chaque fois qu’il est question de Dieudonné ou dans un autre registre beaucoup plus important, comme par exemple, le conflit israélo/Palestinien, la Syrie, l’Iran, l’Irak, l’Ukraine, là les Médias n’hésitent pas un instant à mentir au public. Imaginons un instant que cette accusation soit à 98% véridique, dans ce cas, nous voudrions savoir si cette façon d’informer les citoyens est illégale ou non, par rapport à la LOI ???

     En France, ce sont bien les Élus politiques qui votent ou amandes les LOIS du pays et logiquement, en tant que tel, ils devraient être les premiers à les respecter. Pourtant, quelques-uns où beaucoup d’entre eux, profitent de leurs statuts pour commettre des délits. En agissant ainsi, ils transgressent non seulement la LOI mais on peut aussi dire, qu’ils insultent tous les citoyens pour avoir abusé de leur confiance. Lorsque la justice fait correctement son travail et elle doit probablement le faire par moments, certains de ces politiciens véreux sont jugés puis condamnés. Il arrive aussi mais  très rarement, d’en voir quelques-uns emprisonné.

     Qu’en est-il maintenant du monde du journalisme ??? Tous les Médias et leurs collaborateurs sont-ils aussi intègrent qu’on le prétend ??? Certainement pas et ça n’est pas les preuves à charge qui le démentiront mais au-delà de cette réalité nauséabonde, nous voudrions poser deux questions. Ceux qui ont en charge la mission d’informer le public, ont-ils le droit de le tromper ??? Ensuite, s’il s’avère qu’un Média à réellement fait usage de faux, devrait-il être jugé puis condamner pour pratique illégale ??? En principe, tout manquement grave aux règles de la profession doit être sévèrement sanctionné mais comment peut-on y croire quand les Médias Menteurs et les tireurs de ficelles permettent aux journalistes où exigent d’eux, qu’ils mentent aux citoyens ???  BFM TV     Pour nous, la chaine d’information et de désinformation BFM TV fait partie de ces Médias Voyous  à cause du  TRUCAGE réalisé dans le Reportage incriminé. Ça, nous somme en mesure de le prouver et s’il y a des textes de LOI qui interdisent cette pratique, BFM TV mérite donc d’être sanctionné. En ce qui nous concerne, nous avons estimé qu’il était de notre devoir de le dénoncé mais aussi de le traduire en justice. Nous sommes conscients qu’il s’agit d’une affaire délicate et que ce type de requête n’est pas trop apprécié par les défenseurs du droit. Mais d’un autre côté, nous savons qu’il existe des avocats, certes ultra-minoritaires, mais qui sont prêts à honorer fidèlement leurs engagements. Nous sommes persuadés, Me Coutant-Peyre, que vous en faites partis et si nous n’en étions pas convaincus, on ne vous aurez jamais adressé un tel courrier. 

     Pour être franc avec vous, au moment de prendre la décision d’engager une procédure contre BFM TV, j’ai proposé à mon ami de contacter, dans un premier temps, Me Verdier puis Me Sanjay Mirabeau et en cas de réponse négatives, de nous tourner ensuite vers vous. Ce choix n’était pas dénué de sens mais tenait compte d’une réalité auquel tout le monde était témoins. Comme ce sont ces 2 avocats qu’on apercevait le plus à la télévision, il était donc normal de nous diriger avant tout, vers eux. <img src="photo.jpg" alt="avocat Jacques-Verdier"/><img src="photo.jpg" alt="Sanjay Mirabeau"/>     Nous avons envoyé, le 27 mars 2014, notre premier courrier à  Me Verdier mais cet avocat nous a informés qu’il n’envisageait pas d’engager de procédures contre les organes de presse. Nous avons alors rédigé une nouvelle lettre et l’avons adressé, le 19 mai 2014, à Me Sanjay Mirabeau mais jusqu’à présent, nous n’avons obtenu  aucune réponse de sa part ??? Après ces 2 tentatives infructueuses, nous avons décidé de passer au 3éme avocat tout en espérant que notre lettre attirera votre attention. Par souci de transparence,  nous  vous joignons, Me Coutant-Peyre, les copies des courriers  envoyés  à Me Verdier et Me Mirabeau. Cela vous permettra ainsi de prendre connaissance de leurs contenus et constatez par vous-même qu’il s’agit d’une demande sérieuse. Nous sommes disposés à vous rencontrer afin de vous montrer, preuve à l’appui, l’objet du délit et voir ensemble, s’il est possible ou non de poursuivre ce Média Menteur devant un Tribunal.

     Je vous prie de recevoir Me Coutant-Peyre Isabelle, nos salutations distinguées. <img src="photo.png" alt="Coutant-Peyre Isabelle"/>     Après avoir patienté 2 semaines, nous avons obtenu, par téléphone, une réponse de Me Coutant-Peyre Isabelle. Selon  l’avocate, comme il est question d’un Média, c’est du côté de la LOI sur la Presse qu’il faut regarder. Elle nous a rappelé qu’il y avait un délai de prescription de 3 mois à respecter et qu’il prenait effet à partir de la  première diffusion de l’information. Ce délai concerne aussi bien, la télévision, la radio, les journaux et internet. Si durant ce temps, aucune action n’a été engagé, légalement parlant, on ne peut pas poursuivre un Média. Néanmoins, nous avons compris qu’il y avait d’autres voies où il est toujours possible de lancer des procédures et même si les chances de gagné sont minimes, elles en valaient la peine, ne serait-ce que pour ouvrir le débat public.

     Après qu’on ait rappelé qu’il était vraiment dommage de ne pas pouvoir poursuivre BFM TV alors que ce Média Menteur n’a pas manqué de culot pour opérer quelques TRUCAGES dans son Reportage, Me Coutant-Peyre nous a justement demandé des renseignements à ce sujet. Nous lui avons indiqué où était situé exactement le virus mais étant donné que la manipulation a été faite sur une photo, l’avocate nous a rappelé qu’il fallait l’original pour pouvoir démontrer qu’il y a bien eu un TRUCAGE. Comme ça n’était pas du tout évident de lui expliquer les choses par téléphone, Me Coutant-Peyre nous demandé si on pouvait lui envoyer des éléments probants afin de « corroborer l’accusation ».

     Après cet entretien téléphonique, nous avons été obligé de rédiger, pendant plusieurs jours, un petit Dossier contenant nos arguments. Une fois terminé, nous l’avons adressé à l’avocate. <img src="photo.jpg" alt="dieudonné"/>     Dans la 5éme partie, nous aborderons le contenu de ce Dossier et en principe, vous ne pourrez qu’admettre l’évidence. Juste pour rappelé que l’avocate Me Coutant-Peyre, après avoir lu le contenu de ce Dossier a en tout cas, été convaincu par nos arguments et a admis qu’il y avait bien eu manipulation.

À suivreBFM TV/Dieudonné, l’art de la manipulation (partie n°5)  

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s