Pour l’Argentine, les États-Unis soutiennent le TERRORISME

     La Présidente d’Argentine, Cristina Elisabet Fernández de Kirchner, n’est pas passé par quatre chemins, lors de son discours à la tribune des Nations Unies, le 24 septembre 2014. Opening of 67th General Debate of General Assembly      Logiquement, les pays siégeant à l’ONU sont censés être LIBRES et INDÉPENDANTS. Ils sont tenus aussi, d’écouter les autres membres et prendre en considération leurs demandes ou leurs critiques. Normalement, ces principes devraient se refléter dans les discours ou les débats entre les représentants de chaque nation. Cristina Kirchner n’a en tout cas pas dérogé à cette règle mais aux yeux du pays hôte, à savoir les États-Unis, une ligne rouge a été franchi alors qu’il est censé incarner dans le monde, les VALEURS UNIVERSELLES ??? Opening of 67th General Debate of General Assembly      Quel crime a bien pu commettre la Présidente d’Argentine pour irriter à ce point les USA et israël, dont les 2 délégations respectives ont quitté sur le champ l’hémicycle ??? 3     Cristina Kirchner fait partie, sans aucun doute, de ces femmes de principes pour qui, restaient insensibles aux grandes injustices, équivaudrait à se trahir soi-même. Contrairement à certains Diri-  geants du monde, elle a prouvé que l’Argentine ne faisait pas partie de ces pays inféodés au DIKTAT des grandes puissances et que par conséquence, l’État argentin était libre, de droit, de critiquer la Politique Étrangère des autres nations, y compris celle des États-Unis. 4       A qui doit-on en vouloir, voila la vrai question ? L’Argentine est un pays indépendant et refuse toutes INGÉRENCES dans ces Affai-res internes. Il n’approuve pas non plus, les CRIMES qu’israël com-met contre le Peuple Palestinien. 5      Le Gouvernement Argentin ne fait pas partie aussi, d’un CLUB PRIVÉ, mis en place par le GRAND SATAN et qui réunit en son sein, plusieurs ÉTATS CRIMINELS. Il n’a pas non plus participé à la créa-tion du MONSTRE SANGUINAIRE, composé essentiellement d’une nouvelle génération de TERRORISTES, créés de toutes pièces par des Services de Renseignements et dont le germe cloné est cara-ctéristique à celui d’une bête sauvage. Opening of 67th General Debate of General Assembly     A l’évidence, l’Argentine ne complote pas contre les nations du monde.  Le Peuple Argentin devrait donc être fier de leur Présiden-te et de leur Gouvernement car la Politique Étrangère de l’Argenti-ne ne se traduit pas sur le terrain, par des CRIMES CONTRE l’HU-MANITÉ. C’est toute la différence avec les États-Unis et dès qu’un Dirigeant d’une nation libre fait découvrir le pot au rose ou plutôt le POT AU ROUGE, tellement les victimes innocentes dépassent l’entendement, l’Administration Américaine affûte ses armes en vue de faire taire la vérité. Avant de s’en prendre physiquement aux Dirigeants contestataires, elle impose une CENSURE généra-lisée sur l’information. Les Pays inféodés sont eux aussi appelés à mettre en œuvre cette MESURE DICTATORIALE et garent à ceux qui oseraient outrepasser les ordres. Ce sont principalement les MÉDIAS MENTEURS, souvent aidés de leurs ACOLYTES, qui sont chargés de cette ignoble tâche et ils s’en acquittent d’ailleurs, sans trop de gêne. Discréditer la Présidente de l’Argentine quand l’opp-ortunité se présente, voila par exemple l’une de leurs missions av-ec en option, bien évidemment, l’interdiction de critiquer la Politi-que Étrangère des Etats-Unis.8      Pour preuve, les citoyens ont-ils entendu parler à la TV, à la rad-io ou dans les Journaux, du discourt de la Présidente Kirchner, lors de sa prestation, à l’assemblé générale des Nations Unies ??? Il est improbable qu’ils l’aient entendu, à cause de la censure dont elle a fait l’objet. En effet, les Médias Menteurs ont suspendu la diffusion en direct de son discours et stoppé la traduction ???  Vive la Liberté d’information et merci à Reporter Sans Frontière pour ne pas avoir condamner cette pratique ILLÉGALE. Il est par contre possible, que ce sujet ait été abordé et une exception à la règle est toujours pos-sible mais de là, à en conclure que les Médias sont libres, indépen-dants, intègres, impartiales…, c’est allez très vite en besogne. Lors-que les sujets sensibles sont abordés par les journalistes, les prop-os rapportés subissent souvent des coupures et sont commentés dans une direction bien précise. En clair, les Citoyens ne doivent pas tombé dans le piège de la naïveté et l’absence de couverture médiatique critique à l’égard de la Politique Étrangère des États-Unis et d’israël, voir celui de notre propre pays, suffit à lui seul pour en attesté.

     La complicité entre les Médias Menteurs et le Politique est in-déniable, en particulier, lorsqu’il est question de TERRORISME. Pour preuve, le MONSTRE SANGUINAIRE  a commencé à être dénoncé qu’a partir de septembre 2014 alors qu’il opéré en Syrie depuis 2011 ??? Pourquoi les journalistes se sont tus durant un peu plus de 3 ans ??? C’est tout simplement parce qu’ils sont informés depuis le début que des ÉTATS CRIMINELS ont créés ces TERRO-RISTES, via leurs SERVICES de RENSEIGNEMENTS, et qu’ils sont instrumentalisés à des fins Politique. 12    Au lieu de dénoncer les PARRAINS du TERRORISME, parce qu’ils ont le premier rôle, les Médias Menteurs détournent constamment l’attention de l’Opinion Public sur des sujets polémique, avec en toile de fond, la mise en cause systématique de l’ISLAMLes Cito-yens continueront à être matraqué à coups d’islamistes, de jihadi-stes, d’islam radicale et de terroristes pour que germe en eux, une haine contre cette religion pacifique. Plus l’acharnement médiati-que sera intensif et plus grand sera la phobie à l’égard de l’ISLAM. On retrouve généralement cette hystérie quand les victimes du TERRORISME sont des Occidentaux et là, les actions des BAR-BARES sont très vite assimilées à une déclaration de guerre con-tre les valeurs de l’Occident ou la civilisation Occidentale. Malh-eureusement, il n’y a que les ignorants pour croire que  l’ISLAM est une religion violente et que cette inhumanité se reflète à travers les crimes perpétraient par les TERRORISTES. 13      Si cela était vrai, pourquoi ces BARBARES, qui parviennent très facilement à ce rendre en Syrie et en Irak, ne s’en prennent-ils pas à israël, qui pourtant, est considéré comme l’avant garde de la Civi-lisation Occidentale ??? S’ils ne le font pas, c’est parce qu’ils n’ont pas été formaté dans ce sens et c’est a se demandé, si vraiment ils sont conscient de l’existance de l’ENTITÉ SIONISTE ??? La question mérite d’être posé car dans leurs expressions de tous les jours, pas un mot n’est cité contre ce RÉGIME d’APARTHEID ??? Quand l’O-CCUPANT SIONISTE a déclenché son agression contre la Bande de Gaza, en juillet 2014, ces braves TERRORISTES continués a comm-ettre leurs massacres en Syrie et en Irak alors que les Gouvernem-ent de ces 2 pays, leurs Peuples et leurs Armées, soutenaient la RÉ-SISTANCE Palestinienne ??? Pire encore, est l’objectif principale de ces milliers d’ISLAMISTES, de JIHADISTES, de CRIMINELS… et qui est la destruction de l’AXE de la RÉSISTANCE ISLAMIQUE, celle-là même qui résiste à israël depuis plus de 20 ans ???  10     C’est bien la preuve que le MONSTRE SANGUINAIRE sert avant tout, les intérêts de l’ENTITÉ SIONISTE. Les Médias Menteurs ne rendent pas public cette vérité alors qu’il y a quantité d’informa-tions qui convergent dans ce sens. Par contre,  pour vociféré qu’il s’agit plutôt d’un conflit interne à l’ISLAM, entre Sunnite et Chiite, là les journalistes savent donnés de la voix. Il s’agit bien évidemm-ent d’un MENSONGE et les crimes des TERRORISTES en témoign-ent. Ces CRIMINELS, sans foi ni loi, massacres autant de chiites, de sunnites, de chrétiens, de kurdes, d’arméniens, de yazidis etc… sans épargner leurs lieux de culte, qui sont pillés, voir souvent détruit, exactement comme au temps des CROISADES ???

     Comme le MONSTRE SANGUINAIRE n’est toujours pas parvenu à faire tomber la Syrie mais qu’en plus, l’armée syrienne reprenait le dessus, en récupérant de larges territoires perdu, leurs maitres ont changé de stratégie. Celle-ci s’est manifesté justement, en sep-tembre 2014, avec la mise sur pied d’une Coalition de quelques pays, censé détruire les TERRORISTES. La décapitation d’un jour-naliste occidental, du nom de James Foley, et sa médiatisation à outrance, a servi de prétexte pour mettre en œuvre ce nouveau plan. Si les Etats-Unis et leurs alliés inféodés ont créé cette nouve-lle génération de TERRORISTES, à coup de milliard de dollars, ça n’est certainement pas pour ensuite le détruire alors que l’objectif principale n’a pas été encore atteint.C     Les frappes militaires de la Coalition, dite internationale mais composé, pour l’essentiel, d’ÉTATS CRIMINELS, ne cibleront donc pas leur PROGÉNITURE ou peut-être quelques-uns, juste pour que les Médias Menteurs et leurs Acolytes puissent prouver à l’Opini-on Publique la bonne foi des Pays VA-T-EN-GUERRE. 9     Il ne faut donc pas leur donner l’occasion de nous manipuler en leur confiant notre esprit sinon ils nous rendront comme des perr-oquets. La diversification des sources d’information est le seul re-mède pour remettre les pendules à l’heure. Les Citoyen auront ainsi l’unique occasion de comprendre où se situe réellement le MENSONGE par rapport à la VÉRITÉ.

     La Présidente d’Argentine a pris conscience de cette réalité et il suffit d’écouter son discourt à l’ONU pour comprendre qu’elle sait parfaitement faire la distinction entre des TERRORISTES et la RÉS-ISTANCE ISLAMIQUE. Cristina Kirchner n’ignore pas non plus que des ÉTATS CRIMINELS utilisent l’arme du TERRORISME pour pou-voir dominer le Moyen Orient.11http://www.youtube.com/watch?v=rjlV2ihCUow

     Enfin, si la Présidente d’Argentine sait qu’il n’existe pas de gue-rre entre Sunnite contre Chiite mais qu’il existe bien un PROJET DIABOLIQUE orchestré par les États-Unis et leurs principaux alli-és, les musulmans devraient être, en principe, les premiers a le sav-oir. Le VRAI MUSULMAN qu’il soit Sunnite où  Chiite n’adhérera jamais à un tel projet. Au contraire, si sa foi est authentique, il com-battra ces TERRORISTES à cause des crimes qu’ils commettent contre les innocents, contre les croyants, donc contre l’ISLAM. Il ne se laissera certainement pas duper par l’apparence trompeuse de certains, qui pourrait laisser croire qu’il s’agit de croyants alors qu’en vérité, ils ne sont que les instruments du GRAND SATAN.

Pour terminer, 5 informations en rapport avec l’Article :

Les médias américano-sionistes ont boycotté les propos anti-israéliens de la Présidente d’Argentine. Tout en annonçant, mer-credi dernier, à la tribune des Nations Unies, son soutien à un État indépendant palestinien, la Présidente d’argentine, Christina Fer-nandez, a remis en question l’approche des pays, comme les États-Unis, pour soutenir le régime sioniste. «Le Hezbollah est un grand Parti et il est reconnu, au Liban», a-t-elle affirmé. Christina Fernan-dez a, également, reconnu Bachar al-Assad, en tant  que Président,  et son gouvernement, émanant de la volonté du peuple. « Daesh (MONSTRE SANGUINAIRE) est soutenu par quelques pays BIEN CONNU, ainsi que les alliés de certaines grandes puissances, mem-bres du Conseil de Sécurité », a-t-elle précisé, avant de reconnaître que l’explosion de 1994 d’Amia n’avait rien à voir avec l’Iran et que les Enquêtes du Gouvernement argentin viennent à l’appui de cette affirmation. (Site Internet IRIB, le 28/9/2014)

L’Argentine dans le collimateur Les Etats-Unis, acte 1

Un tribunal new-yorkais a estimé que l’Argentine avait usé de voies « illégales » pour contourner un précédent jugement l’enjoignant de rembourser en priorité les fonds « vautours ». Buenos Aires a pu de cette manière continuer à payer ses autres créanciers, a-t-il souli-gné. »Le tribunal soutient que la République argentine a enfreint le ju-gement« , a indiqué le juge Thomas Griesa, évoquant une condam-nation « rare » et indiquant que les « sanctions » infligées au pays se-ront fixées lors d’une prochaine audience. Ce magistrat avait dans un premier temps donné gain de cause aux fonds vautours ayant refusé toute renégociation de la dette après la faillite de l’Argentine en 2001. Il avait ensuite décidé que Buenos Aires devait rembourser ces fonds spéculatifs minoritaires afin de continuer à payer ses autr-es créanciers ayant accepté de renégocier leurs titres de dette au prix d’une forte décote. Refusant de se plier au jugement, Buenos Aires a dû se déclarer en défaut partiel et a adopté un mécanisme lui permettant de transférer le paiement de ses créanciers hors des Etats-Unis. Au terme d’une audience à Manhattan, le juge Griesa a estimé que ces mesures « étaient illégales et devaient cesser », repor-tant toutefois à une date ultérieure le choix d’imposer ou non des sanctions. (Site Internet IRIB, le 30/9/2014)

L’Argentine dans le collimateur Les Etats-Unis, acte 2

La présidente argentine a accusé les Etats-Unis d’être en train de planifier la chute de son gouvernement et même de son assassinat. « Si, un jour, il m’arrive quelque chose, ne pointez pas votre regard sur le Moyen-Orient, (les Daeshistes), tournez-le plutôt vers le Nord, (les Etats-Unis)« , a-t-elle ajouté. « Les Etats-Unis sont en train de bom-barder le Moyen-Orient, et même s’ils ne mènent aucune attaque milit-aire contre l’Argentine, ils mènent des attaques économiques, pour faire retourner le pays en arrière, à l’époque, où l’Argentine était à genoux et sollicitait de l’argent à un taux d’intérêt élevé« , a-t-elle ajouté. (Site Internet IRIB, le 2/10/2014)

Le GRAND SATAN soutient les TERRORISTES, acte 1

Le Député irakien et membre de la fraction Al Sadeqoun vient de fai-re une terrible révélation :  cité par le site Al Etejah, le député Hass-an Salem, affirme que les avions américains évacuent les terroristes blessés de DAECH dans des hôpitaux en Syrie ! Salem se réfère à des sources bien informées à Al Anbar qui disent : « Dimanche dernier, les avions US ont évacué 150 terroristes membres de DAECH depuis leur repaire, c’est à dire la faculté d’enseignement de la ville de Ghaem, à l’ou-est de Al Anbar en Syrie«  !!!!!« Ce transfert de terroristes par les américai-ns ne nous étonne pas et ce n’est pas non plus un acte sans précédent car les États-Unis et la Coalition, prétendument anti DAECH, n’ont rien fait si ce n’est dans le sens de protéger les terroristes contre les forces de sécuri-té , les forces populaires et le Hezbollah d’Irak et des groupes affiliés« !!!!! « Il est clair que DAECH est une créature des États-Unis et du Sionisme et son objectif n’est rien d’autre que celui de provoquer une implosion de l’Irak et d’autres pays de la région.«  « Il existe de multiples preuves qui confirment l’acheminement des aides militaires, des vivres , des missiles par les américains aux terroristes de DAECH« . Le Député a appelé le Gouvernement irakien à ne pas faire confiance au GRAND SATAN et d’exiger des explications aux américains pour leur politique du deux poids deux mesures. Le Député a regretté que le Gouvernem-ent irakien se soit félicité du déploiement de 1500 conseillers milit-aires US en Irak, démarche qui est un prélude à la réoccupation de l’Irak « . (Site Internet IRIB, le 11/11/2014)

Le GRAND SATAN soutient les TERRORISTES, acte 2

Les aides apportées par l’Iran, dans la lutte contre les terroristes de Daesh, sont d’une importance cruciale », a déclaré un membre de l’organisation Badr irakienne, en jugeant curieuse l’inefficacité des raids de la coalition anti-Daesh.

«Depuis toujours, l’Iran a soutenu l’Irak, et, actuellement, ce pays a empêché les avancées de DAECH, sur le sol irakien. « Nous avons en-registré de grands succès, non pas avec l’aide de la coalition internationa-le mais l’aide de l’Iran« , a affirmé Badre Karim al-Nouri, membre de l’organisation Badr, présidée par Hadi al-Aameri. «La coalition inter-nationale n’a aucune part, dans la libération de Jurf al-Sakhr, d’Amerli, de Diyali, ainsi que d’autres localités irakiennes, qui ont été libérées par les groupes de la Résistance islamique de l’Irak», a-t-il précisé. «L’Irak est capable de se défendre. Ce sont nous qui défendrons l’Irak. Eux, (allusion à la coalition), ils avaient dit qu’ils en finiraient avec DAECH, avec leurs raids aériens. Cependant, ces raids ont, manifestement, aidé ce groupe terroriste à avancer, phénomène suspect et étrange. En effet, cmment est-ce possible d’avancer, sous ces bombardements», a indiqué Badre Karim al-Nouri. «L’Irak ne sera libéré que par son propre peuple», a-t-il affirmé. «L’Iran fait partie de la communauté mondiale qui considère DAECH, comme une menace, non seulement, pour l’Irak, mais aussi, pour toute la région. Ce pays a beaucoup aidé les forces de sécurité et les groupes de la Résistance, face à DAECH», a-t-il souligné.

http://french.irib.ir/

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s